Phylogéographie comparée des espèces hydrothermales de la dorsale du Pacifique oriental

par Sophie Plouviez

Thèse de doctorat en Diversité du vivant

Sous la direction de Didier Jollivet et de François Lallier.

Soutenue en 2009

à Paris 6 .


  • Résumé

    L’histoire démographique des espèces hydrothermales profondes et leurs échanges génétiques le long de la dorsale du Pacifique oriental ont été analysés en combinant des approches classiques d’analyses de fréquences alléliques entre populations avec des méthodes d’analyse plus récentes basées sur la théorie de la coalescence. Une approche de phylogéographie comparée sur sept espèces (un bivalve, trois gastéropodes, trois polychètes), réalisée sur le gène mitochondrial Cytochrome Oxydase I, a permis de révéler une barrière aux flux de gènes, commune à toutes les espèces entre le Nord et le Sud EPR datant d’environ 1,3 Ma et probablement liée à la formation de failles transformantes entre 0°-7°25’N. Cette séparation de faune s’est accompagnée d’une expansion démographique généralisée plus récente (< 0,5 Ma) au Sud. Une approche multi-locus a ensuite été effectuée sur trois taxons cibles aux traits d’histoire de vie contrastés : le polychète A. Pompejana, le bivalve B. Thermophilus et le gastéropode L. Elevatus (comprenant deux espèces cryptiques). Cette approche a permis de confirmer les résultats obtenus par l’approche multi-spécifique. L’hybridation entre lignées divergentes, détectée chez ces trois taxons, suggère une semi-perméabilité de la barrière aux flux de gènes. L’étendue de la zone de contact secondaire dépend du taxon considéré selon ses traits d’histoire de vie, et des forces de sélection agissant au locus considéré. Les patrons de distributions phylogéographique et biogéographique mis en évidence sur les espèces et les communautés s’accordent pour séparer la dorsale du Pacifique oriental en deux provinces biogéographiques différentes de part et d’autre de l’Equateur

  • Titre traduit

    Comparative phylogeography of deep-sea hydrothermal vents species along the East Pacific Rise


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([VI]-327 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 271-292. 392 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2009 672
  • Bibliothèque : Station biologique. Service de documentation scientifique.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M-240920100001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.