Open medical development framework (OMDF) : méthodologie et environnement pour la conception et la mise en œuvre de composants informatiques médicaux

par David Ouagne

Thèse de doctorat en Santé publique. Épidémiologie et sciences de l'information biomédicale

Sous la direction de Patrice Degoulet.

Soutenue en 2009

à Paris 6 .


  • Résumé

    Le développement de systèmes d'information repose sur une étape initiale de formalisation de connaissances du domaine. Les organismes de standardisation fournissent un cadre d'interopérabilité constitué de connaissances normalisées et diffusées largement qui permet d'échanger et parfois même de stocker les données de manière standardisée. Par ailleurs, les technologies du web sémantique sont de plus en plus utilisées pour exploiter ces données et des ontologies servent de référentiel lors de la navigation ou de l'interrogation de bases de données. Ma problématique était d'utiliser les connaissances métier fournies par les organismes de standardisation du domaine de la santé tels qu'HL7 (Health Level 7), pour développer des systèmes d'information (composants de dossier patient informatisé, entrepôts de données cliniques, serveurs de référentiels, etc. ) « interopérables », c'est à dire capable de partager des données dont le sens est interprétable par des machines. Ce travail de thèse s'est déroulé d'abord dans le cadre d'un contrat CIFRE (408/2005) entre la société Medasys et le laboratoire INSERM UMRS 872, équipe 20 puis dans le cadre du projet Européen DebugIT (Detecting and Eliminating Bacteria UsinG Information Technology ; FP7-ICT-2007-1- « Patient Safety »). Au sein du département de recherche et développement de la société Medasys, j'ai été amené à proposer un cadre méthodologique de développement de composants de système d'information de santé afin d'améliorer les processus existants. L'opportunité d'étudier le développement de système informatique dans un contexte industriel, d'observer et d'échanger avec les acteurs intervenants dans les processus de conception et de développement m'a permis de proposer une méthodologie et une plateforme de développement adaptées aux réalités industrielles des éditeurs de logiciels de santé. Au-delà des travaux de recherche que j'ai conduits, j'ai personnellement contribué pour Medasys au développement d'une interface de communication HL7 CDA entre le Dossier Patient Informatisé (DPI) et un prototype de Dossier Médical Personnel (DMP). Cette expérience m'a amené à étudier le standard HL7 et m'a permis d'identifier plus particulièrement les problématiques de la transition entre les phases de conception et de mise en œuvre. J'ai ainsi défini une méthodologie intégrant l'apport de connaissances de domaine fournies par le standard HL7 (modèles d'information et systèmes terminologiques de référence) et utilisant l'ingénierie des modèles afin d'améliorer le passage conception/mise en œuvre. J'ai développé la plateforme OMDF (Open Medical Development Framework) permettant d'aider les ingénieurs R&D et réalisé une première expérimentation dans le cadre du développement d'un composant de DPI dédié à la gestion des médicaments. Le projet européen DebugIT, dont l'objectif est de mettre en place une plateforme d'interopérabilité permettant l'interrogation de plusieurs entrepôts de données cliniques européens, m'a offert un deuxième contexte de validation de la méthodologie et de la plateforme OMDF. Dans ce cadre, j'ai développé l'entrepôt de données cliniques basé sur des modèles d'information HL7 commun aux sites du projet. J'ai également utilisé OMDF pour la création d'une ontologie décrivant les concepts de cet entrepôt de données afin de compléter l'ontologie de domaine développée dans le cadre du projet.

  • Titre traduit

    Open medical development framework (OMDF) : methodology and environment for the design and implementation of medical informatic


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (103 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 96-103. 107 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8024
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2009 603
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.