Etude des processus de photoionisation multiple par spectroscopie électronique en coïncidence

par Grégory Gamblin

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Francis Penent.

Soutenue en 2009

à Paris 6 .


  • Résumé

    Un photon VUV peut provoquer l’ionisation multiple d’un atome ou d’une molécule. L’étude de ce processus consiste à détecter en coïncidence tous les électrons émis. Le dispositif HERMES est une bouteille magnétique qui détecte les électrons sur tout l’angle solide. Les processus d'ionisation multiple de valence sont observés dans le krypton. Puis nous traitons les déclins Auger des états satellites 3d-14l-1nl, cœur-valence 3d-14l-1 et ionisé en couche 3p. Sont ensuite étudiées les transitions Auger M4,5NN et Auger double dans la molécule de bromure d’hydrogène, isoélectronique du krypton. La complexité des spectres est due à la présence d’une liaison chimique : orbitales moléculaires, transitions vibrationnelles, dissociation et effet du champ moléculaire sur les couches internes. On observe la création d’ions doublement chargés métastables ou dissociatifs et des processus d’autoionisation d’ions atomiques Br+*. Les mesures sur la molécule CH3Br montrent des différences avec HBr

  • Titre traduit

    ˜A œstudy of photo-ionisation processes through coincidence electron spectroscopy


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([191] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 177-180. 128 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2009 587
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.