Etude comparative de trois modèles de douleurs neuropathiques chez le rat : étude comportementale, pharmacologique et analyse transcriptomique

par Karine Thibault

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Bernard Calvino.

Soutenue en 2009

à Paris 6 .


  • Résumé

    Nous avons étudié trois modèles animaux de douleurs chroniques neuropathiques: deux modèles de douleurs neuropathiques générées par des molécules anticancéreuses (Vincristine et Oxaliplatine) et un modèle de sclérose en plaque : l’EAE (« Experimental Autoimmune Encephalomyelitis »). Une étude comportementale complète a mis en évidence dans les trois modèles étudiés l’apparition de signes cliniques communs avec des décours temporel différents suivant le modèle suggérant une atteinte différentielle des fibres afférentes primaires de petits et de larges diamètres. L’étude de l’expression différentielle de gènes (puces à ADN), a révélé des modifications d’expression de gènes dans les ganglions des racines dorsales à la fin du traitement par la Vincristine et dans le cortex somatosensoriel après traitement par l’Oxaliplatine. Les études pharmacologiques ont permis de mettre en évidence un rôle du récepteur 5-HT2A et des enképhalines endogènes.

  • Titre traduit

    Comparative study of three models of neuropathic pain in rat : behavioral and pharmacological study and DNA microarrays analysis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([X]-256 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 243-256. 185 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2009 563
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.