Fonctions endothéliales et athérosclérose : rôle des estrogènes et des progéniteurs des cellules souches : ménopause, traitement hormonal et athérosclérose

par Alexandra Rousseau

Thèse de doctorat en Physiologie et physiopathologie

Sous la direction de Tabassome Madjlessi-Simon.

Soutenue en 2009

à Paris 6 .


  • Résumé

    Ce travail de thèse avait pour objectifs : 1) De déterminer si l’utilisation d’une dose faible de 17 beta-estradiol (1mg/jour) dans le traitement hormonal de la ménopause permettait de réduire les effets procoagulants et proinflammatoires observés avec la dose standard (2mg/jour) à court terme. 2) D’évaluer l’association entre le nombre de progéniteurs endothéliaux circulants (PEC), participant à la réparation des vaisseaux chez l’adulte, et l’interaction âge-sexe. Ces études ont été réalisées avec le soutien de l’AP-HP promoteur de l’étude et la collaboration de plusieurs Centres d’Investigation Cliniques (AP-HP, INSERM) à travers la France. Nous avons montré que la dose standard d’estradiol, associée à 10mg/jour de dydrogesterone augmentait significativement la CRPus contrairement à la dose faible, associée à la même dose de progestatif. En revanche, les effets procoagulants du 17-estradiol étaient présents, quelle que soit la dose, comparée au placebo. Pour la première fois, nous avons montré que cet effet était associé à une accélération de la génération de thrombine possiblement via une augmentation du facteur VII. Dans une deuxième étude, nous avons montré que le nombre de PEC était supérieur chez les femmes en âge de procréer, comparé aux femmes ménopausées et aux hommes, quel que soit leur âge. Ce travail de thèse sera poursuivi par plusieurs travaux évaluant l’impact des polymorphismes des récepteurs aux estrogènes sur la progression de l’athérosclérose, chez des femmes ménopausées indemnes de pathologie cardiovasculaire et sur la récidive d’événement cardiovasculaire. Un essai randomisé est en cours de préparation sur l’incidence de l’hypertension artérielle avec un traitement associant l’estradiol à un progestatif (drospérinone) ayant des effets antihypertenseurs par antagonisme des récepteurs minéralo-corticoïdes.

  • Titre traduit

    Endothelial function and atherosclerosis : role of estrogens and progenitor cells : menopause, substitutive hormone therapy and cardiovascular


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (146 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 113-128. 247 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2009 546
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.