Relation entre sport intensif et addiction

par Capucine Pichard

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Philip Gorwood.

Soutenue en 2009

à Paris 6 .


  • Résumé

    Une pratique sportive apporte des bénéfices physiologiques et psychologiques mais des études montrent l’existence de relations entre la pratique sportive de haut niveau et l’abus de substance et une dépendance à l’exercice physique est soulevée. Nos travaux portent sur les liens entre les variations de l’activité physique et l’appétence pour l’alcool, dans une approche neurobiologique (souris) et psychogénétique (Homme). Nous émettons l’hypothèse que l’activité physique intense pourrait engendrer une augmentation de l’appétence pour l’alcool. Notre travail s’inscrit dans la compréhension des mécanismes de vulnérabilité impliqués dans les addictions lors d’une activité physique intense. Nous montrons que l'activité physique modérée, volontaire réduit la consommation d'alcool chez les souris C57BL/6J alors que l’activité forcée et intense ne la réduit pas, et n’a aucun impact sur la consommation d’alcool pour une lignée non génétiquement prédisposée (DBA/2J). De plus, nous nous sommes intéressés à la santé mentale des sportifs de haut niveau en étudiant la présence de troubles psychopathologiques (abus et dépendance). La comorbidité marquée autour de certains troubles anxieux (TOC, phobie sociale. . ), montre qu’il s’agit d’une population spécifique. Enfin, en approfondissant l’hypothèse d’une relation entre les variations de l’intensité de l’activité et le niveau d’appétence pour l’alcool, nous avons montré que la blessure apparaît comme un moment de fragilité associé à une vulnérabilité aux comportements addictifs (augmentation du niveau d’appétence). Les différentes évaluations réalisées pourraient aider à repérer des sujets à fort versus faible risque d’addiction parmi les sportifs de haut niveau.

  • Titre traduit

    Relation between high-level sport and addiction


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([244] f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 170-211. 367 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2009 537
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.