Hybrides organiques de polyoxométallates : synthèses, structure et chiralité

par Kévin Micoine

Thèse de doctorat en Chimie organique

Sous la direction de Emmanuel Lacôte.

Soutenue en 2009

à Paris 6 .


  • Résumé

    Ce manuscrit porte sur la fonctionnalisation de polyoxométallates (POMs) par des molécules organiques. Dans une première partie, nous avons mis au point de nouvelles méthodes efficaces de dérivatisation de polyoxotungstates : la click chemistry a permis de greffer aussi bien des molécules organosolubles qu’hydrosolubles aux polyoxométallates, et l’activation électrophile d’oxygènes de POMs a permis la synthèse de structures inédites (lactones inorganiques et POMs doublement fonctionnalisés). Il devient ainsi possible de concevoir des hybrides organique – inorganique toujours plus diversifiés, ce qui apporte de nombreuses perspectives d’applications. Dans un second temps, nous avons étudié, à travers des hybrides POMs-peptides, les interactions de type liaisons hydrogène qui existent entre la chaîne organique et la structure inorganique. La compréhension des facteurs qui gouvernent ces interactions est importante au niveau fondamental. Mais elle nous a surtout permis de réaliser la première séparation des énantiomères de POMs à structure Dawson 1, rendant possible l’utilisation de polyoxométallates chiraux énantiopurs en catalyse ou biologie.

  • Titre traduit

    Organic hybrids of polyoxometalates : synthesis, structure and chirality


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([289] p.)
  • Annexes : Notes bibliogr. 339 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2009 514
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.