Simulation et optimisation de systèmes hypersustentés d'avions civils équipés de dispositifs de contrôle des décollements

par Mickaël Meunier

Thèse de doctorat en Mécanique

Sous la direction de Pierre Sagaut.

Soutenue en 2009

à Paris 6 .


  • Résumé

    Les systèmes hypersustentés ont pour rôle fondamental d’assurer les niveaux de portance nécessaires aux phases de basse vitesse de l’enveloppe de vol. Ils utilisent pour cela des arrangements mécaniques complexes constitués conventionnellement de dispositifs de bord d’attaque (becs) et de bord de fuite (sous la forme de volets). Avec la maturation des méthodes expérimentales et numériques de prévision, le développement de ces configurations s’oriente aujourd’hui vers des systèmes qui bien que de plus en plus « simples » se doivent de demeurer performants, avec pour objectifs stratégiques une réduction de masse, de temps et de coûts de fabrication et d’entretien, d’émissions acoustiques… Néanmoins, les limites physiques de performance aérodynamique des configurations multiéléments utilisées jusqu’alors, ou des configurations novatrices envisagées à plus ou moins long terme, constituent désormais un frein réel à ce développement. Notamment, l’existence de régions décollées massives en conditions de vol nominales motive l’examen de l’apport de stratégies et concepts de contrôle des écoulements. C’est dans ce contexte que s’inscrit cette thèse qui vise à traiter des configurations a priori non optimales par divers moyens d’action locale (générateurs de tourbillons mécaniques et fluidiques, jets pulsés et synthétiques), dans une perspective globale de maximisation de la portance à l’atterrissage sous critère d’optimalité (mise en œuvre de méthodes stochastiques à modèle de substitution par Krigeage).

  • Titre traduit

    Simulation and optimization of high-lift devices equipped with flow separation control


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (243 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 217-243. 459 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2009 512
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.