Nouveaux mécanismes de résistance aux β-lactamines et nouvelles cibles de ces antibiotiques chez les bactéries à Gram positif

par Jean-Emmanuel Hugonnet

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de Michel Arthur.

Soutenue en 2009

à Paris 6 .


  • Résumé

    La tuberculose est une maladie provoquée par Mycobacterium tuberculosis habituellement traitée par l’association de rifampicine, d’isoniazide, de pirazinamide et d’éthambutol pendant 6 mois. Des problèmes d’observances ont favorisé l’émergence de souches ultra résistantes (XDR). Les bêta-lactamines n’ont jamais été utilisées contre M. Tuberculosis à cause de la production par la bactérie d’une bêta-lactamase de classe A, BlaC. Nous avons montré que BlaC est capable d’hydrolyser toutes les classes de bêta-lactamines, analysé l’inhibition de BlaC par l’acide clavulanique, le tazobactam et le sulbactam, et montré que l’acide clavulanique est un inhibiteur irréversible de l’enzyme. Nous avons évalué l’efficacité d’une association d’acide clavulanique et de -lactamines contre des souches sensibles et XDR. Le méropénème, en combinaison avec l’acide clavulanique, est bactéricide sur les bacilles en réplication active ainsi que dans un modèle de dormance. La cible du méropénème pourrait être une L,D-transpeptidase, l’enzyme clé d’une nouvelle voie de synthèse du peptidoglycane que nous avons caractérisé chez Enterococcus faecium. Cette voie implique l’activation d’une métallo enzyme qui fournit le substrat d’une L,D transpeptidase (Ldtfm), responsable de la formation de ponts interpeptidiques de type 3-3 dans le peptidoglycane. Nous avons montré que cette enzyme était inactivée par les carbapénèmes. Comme le peptidoglycane de M. Tuberculosis est majoritairement constitué de ponts 3-3 et que cinq paralogues de la famille des L,D-transpeptidases sont présent dans son génome, ces enzymes pourraient être la cible du méropénème.

  • Titre traduit

    Novel targets and novel bêta-lactam resistance mechanism in Gram positive bacteria


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([182] f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 96-106. 186 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2009 457
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.