Emisión electrónica en colisiones de fotones con blancos moleculares

par Renata Della Picca

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Alain Dubois et de Pablo D. Fainstein.

Soutenue en 2009

à Paris 6 en cotutelle avec l'Universidad Naciona de Cuyo .

  • Titre traduit

    Etude de l'émission d'électrons au cours du processus de photoionisation de cibles moléculaires


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Electronic emission in photon collisions with molecular targets


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans cette thèse, nous étudions l’émission d’électrons au cours du processus de photoionisation de molécules diatomiques monoélectroniques. Une attention particulière est portée aux cas des molécules homo- et hétéro-nucléaires. Nous utilisons l’approximation de Born-Oppenheimer and l’approximation dipolaire pour calculer exactement les sections efficaces totales et différentielles en fonction de l’énergie de l’électron émis, pour différentes géométries. Nous analysons la sensibilité des sections efficaces différentielles en utilisant différentes formes approchées de l’état électronique initial et de l’état final, du continuum. Nous étudions de façon systématique leur dépendance vis-à-vis des différents paramètres qui caractérisent la collision: la polarisation du rayonnement, la distance internucléaire et l’asymétrie des charges des noyaux de la molécule cible. La présence de minima, dits de Cooper, est observée dans les sections partielles: pour ces voies de réaction, ces minima correspondent à une transparence de la cible pour les photons d’énergie donnée (pas d’absorption). En utilisant des fonctions d’onde approchées, nous avons prédit analytiquement la position de ces minima. Finalement, nous étudions les sections efficaces différentielles pour des molécules orientées de façon aléatoire, en calculant le paramètre d’asymétrie beta et les sections totales. Dans le cas de cibles homonucléaires, ces grandeurs montrent un comportement oscillant lié à la présence des minima de Cooper. Ces oscillations peuvent aussi être interprétées comme provenant d’un phénomène d’interférences destructives dans le processus cohérent d’émission d’électrons provenant des deux centres de la molécule, en analogie avec l’expérience des fentes d’Young.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (110 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 105-110. 102réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2009 402
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.