Mécanismes de réponse à la lumière chez trois organismes photosynthétiques unicellulaires marins : Acaryochloris marina, Ostreococcus et Phaeodactylum tricornutum

par Benjamin Bailleul

Thèse de doctorat en Biophysique

Sous la direction de Giovanni Finazzi.

Soutenue en 2009

à Paris 6 .


  • Résumé

    L’environnement marin est caractérisé par des conditions de lumière fortement variables, dans l’espace comme dans le temps. Nous avons choisi les organismes modèles, A. Marina, Ostreococcus et P. Tricornutum pour étudier les différents types de réponse à la lumière chez les organismes photosynthétiques unicellulaires marins. La cyanobactérie A. Marina s’est adaptée à un environnement lumineux enrichi en rouge lointain grâce à l’utilisation de la chlorophylle d, absorbant dans cette gamme de lumière. L’observation que la baisse de l’énergie de l’exciton ne s’accompagne d’aucun ajustement redox du côté donneur du PSI nous a conduit à proposer que la contrainte principale sur l’évolution des centres réactionnels soit la différence d’énergie libre entre le pool de quinones et P, le dimère de chlorophylle du PSI. Chez l’écotype de profondeur, RCC809, de la prasinophyte Ostreococcus, l’adaptation à la faible disponibilité en lumière et en fer s’est traduite par une antenne PSII plus grande et une st\oe chiométrie PSI/PSII plus petite que dans l’écotype de surface OTH95. Pour répondre au déséquilibre entre les activités PSI et PSII, une partie des électrons issus du PSII sont redirigés vers une oxydase alternative. Enfin, nous avons mis en évidence chez la diatomée P. Tricornutum le rôle de la protéine LhcSR1 dans le mécanisme de NPQ mis en place en condition de lumière saturante. L’existence d’un dialogue métabolique entre le chloroplaste et la mitochondrie sous illumination suggère que le processus photosynthétique chez les diatomées diffère fortement de ce qui est observé chez les plantes supérieures, ce qui semble se traduire par une régulation différente du NPQ.

  • Titre traduit

    Response to light conditions in three unicelular marine organisms, the cyanobacterium Acaryochloris marina, the prasinophycae Ostreococcus and the diatom Phaeodactylum tricornutum


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (191 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 171-191. 259 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2009 336
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.