Simulation numérique des grandes échelles des interactions choc / couche limite

par Emmanuel de Martel

Thèse de doctorat en Mécanique

Sous la direction de Pierre Sagaut.

Soutenue en 2009

à Paris 6 .


  • Résumé

    Les interactions choc/couche limite sont fréquentes dans les applications aérospatiales. Elles participent à des phénomènes dangereux tels que le buffeting ou le pompage des entrées d’air supersonique. Les mécanismes impliqués dans ces interactions restent mal compris. Ils font intervenir des échelles de temps et d’espace très variées, dont les simulations de type LES (Large Eddy Simulation) peuvent rendre compte. Ces travaux se basent sur l’étude expérimentale d’une réflexion d’onde de choc avec décollement de la couche limite. Différentes techniques de génération de conditions d’entrées instationnaires ont été implémentées. Pour l’interaction avec fort décollement, les parois latérales de la soufflerie doivent être prises en compte. Le surcoût entrainé nécessite de mettre en oeuvre une méthode hybride, la DDES (Delayed Detached Eddy Simulation). Les résultats obtenus suggèrent que la DDES nécessite d’être stimulée par de la turbulence pour traiter avec précision ce cas d’interaction.

  • Titre traduit

    Large eddy simulation of sshock wave / boundary layer interaction


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (167 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 161-167. 119 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2009 285
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.