Efficacité de deux schémas de traitement préventif intermittent du paludisme à la sulfudoxine-pyriméthamine chez la femme enceinte au Mali

par Oumou Soumana Maïga Diakité

Thèse de doctorat en Santé publique. Épidémiologie et sciences de l'information biomédicale

Sous la direction de Martin Danis.

Soutenue en 2009

à Paris 6 .


  • Résumé

    Introduction : Actuellement dans la région africaine, l’OMS recommande l'administration d'un Traitement Préventif Intermittent (TPI) au cours de la grossesse. Il existe des données, sur l'efficacité du TPI deux doses de SP pendant la grossesse. Cependant, iI n'existe pratiquement pas d'informations à notre connaissance en Afrique de l’Ouest sur l'efficacité du TPI à trois doses pendant la grossesse versus deux doses. Objectif : L’objectif de ce travail était d’évaluer l’efficacité de la sulfadoxine- pyriméthamine (SP) en 3 doses versus 2 doses dans le traitement préventif intermittent du paludisme chez la femme enceinte dans le cercle de Bla, au Mali. Avant la mise en place de cet essai clinique, nous avons évalué l’impact de la chimio-prévention SP/TPI et de l’utilisation des moustiquaires imprégnées d’insecticides dans les cercles de Bla (zone d’intervention) et de Baraouéli (zone témoin), région de Ségou sur les indicateurs du paludisme pendant la grossesse. Méthodes et patients : L’évaluation de l’impact de la chimio prévention sur les indicateurs du paludisme pendant la grossesse a été conduite sous forme d’une étude transversale qui s’est déroulée de mars à juin 2004 chez les femmes ayant accouchées dans les centres de santé des deux districts. Notre deuxième étude a été conduite sous forme d’essai clinique randomisé ouvert à deux bras de traitement TPI/SP deux doses versus trois doses chez les femmes enceintes d’avril 2006 à mars-juin 2008 dans le cercle de Bla au Mali. Résultats : Les résultats de l’évaluation de l’impact de la chimio prévention ont monté une prévalence plus faible de l’infection placentaire dans la zone d’intervention par rapport au site témoin (8,2% à Bla contre 17,7% à Baraouéli ; p<0,001). Le taux de faibles poids de naissance était relativement plus élevé dans le site de Baraouéli (13,63% vs. 12,10%) sans différence statistiquement significative (p= 0,37). Pour l’étude SP/TPI 2 versus 3 doses, à l’accouchement, les résultats de l’essai ont montré que les femmes qui ont reçu trois doses avaient des taux d’infection palustres périphériques et placentaires plus faibles par rapport à celles qui ont reçu deux doses (p<0,001). La fréquence de faibles poids de naissance et de la prématurité étaient significativement plus faibles chez les nouveau-nés de mères ayant reçu trois doses (p <0,001) comparativement au bras de traitement deux doses. En revanche, nous n’avons pas observé de différence statistiquement significative entre les deux bras de traitement en terme de prévalence de l’anémie, d’effets secondaires et de décès néonataux (p>0,05). L’analyse moléculaire des marqueurs de résistance à la SP a montré qu’il n’y avait pas de différence statistiquement significative entre les deux bras en termes de sélection de mutants résistants (p > 0,05). Conclusion : Le ‘‘paquet’’d’intervention utilisé dans le cercle de Bla pour la prévention du paludisme pendant la grossesse était efficace contre l’infection placentaire et améliorait le poids des nouveaux nés à la naissance. L’utilisation du TPI/SP trois doses est plus efficace en termes de réduction de la prévalence de la parasitémie périphérique et placentaire, de la fréquence des faibles poids de naissance, de la prématurité. Cette stratégie n’occasionnerait pas plus d’effets secondaires ni plus de sélection de mutants résistants à la SP.

  • Titre traduit

    Intermittent preventive treatment with two versus three doses of sulfadoxine-pyriméthamine for the prevention of malaria during pregnancy in Mali


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([210] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 111-126. 79 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2009 283
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.