Rôle de la méthylation des facteurs de terminaison de la traduction

par Sabine Figaro

Thèse de doctorat en Biologie moléculaire

Sous la direction de Valérie Heurgue Hamard et de Richard Buckingham.

Soutenue en 2009

à Paris 6 .


  • Résumé

    La synthèse protéique est un processus essentiel qui repose sur un complexe macromoléculaire présent dans toutes les cellules : le ribosome. La synthèse d’une nouvelle protéine par un ribosome, à partir d’un ARNm, est suivie d’une étape cruciale de libération de cette protéine. Chez la levure, la terminaison de la traduction requiert la présence du facteur de terminaison de classe I : eRF1, capable de reconnaître les trois codons stop, et du facteur de classe II : eRF3, dont l’activité GTPase est essentielle pour la terminaison. Les facteurs de classe I bactériens ont évolué indépendamment du facteur eucaryote, mais un petit tripeptide essentiel : GGQ, est strictement conservé dans ces protéines. Lors de la terminaison, ce tripeptide situé au cœur du centre peptidyl-transférase du ribosome procaryote, participe à l’hydrolyse de la liaison peptidique, qui permet la libération de la protéine. Chez S. Cerevisiae, ce motif subit une modification post-traductionnelle de la glutamine en N5-méthyl-glutamine, catalysée par un hétérodimére : Mtq2p/Trm112p. Nous avons reconstitué, in vitro, le système de méthylation des facteurs eRF1 humain et murin. Comme chez la levure la méthylation fait intervenir un hétérodimère, respectivement HEMK2α/hTrm112 et Pred28α/mTrm112, et nécessite la présence d’eRF3 lié au GTP. Chez S. Cerevisiae, la délétion ou la mutation de MTQ2, entraînent la perte de la modification d’eRF1, mais contrairement à ce qui a été montré chez E. Coli, cela n'affecte pas l’efficacité de terminaison in vivo. Cependant, les deux sous-unités de la méthyltransférase, Mtq2p et Trm112p, sont impliquées par des voies indépendantes dans le métabolisme du ribosome.

  • Titre traduit

    Effect of translation release factor methylation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (169 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 140-156. 243 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8781
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2009 260
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.