Interactions entre mouvement et forme lors de la reconnaissance d'objets 3D dynamqiues: comportement et bases neurales : comportement et bases neurales

par Agnieszka Miśkiewicz

Thèse de doctorat en Neurosciences cognitives

Sous la direction de Jean Lorenceau.

Soutenue en 2009

à Paris 6 .


  • Résumé

    L’objectif est de préciser les relations entre traitement du mouvement visuel et reconnaissance de forme lors de la perception d’objets 3D dynamique. Nous testons l’hypothèse d’une séquentialité des traitements dans des tâches d’identification. Nos résultats sont compatibles avec un accès préalable à l’information de mouvement. Puis, nous utilisons un protocole de PSVR pour tester les interactions entre les attributs de mouvement et de forme, avec l’hypothèse qu’un traitement perturbé du mouvement détériore la perception de la forme. Contrairement à nos attentes, la forme qui influence l’identification du mouvement. L’ordre des traitements est ainsi remis en cause. Enfin, en MEG, nous précisons le décours temporel des activités des aires impliquées dans le traitement des structures 3D quand l’attention est portée soit sur la forme soit sur le mouvement. Nous distinguons la construction de l’information 3D à partir de mouvement et le traitement attentionnel des attributs de l’objet.

  • Titre traduit

    Interactions between motion and form during the recognition of 3D dynamic objects : behaviour and neural bases


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (198 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 189-198. 150 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2009 84
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.