Optimisation directe morpho-moléculaire de la phylogénie des Odontellidae : une méthode nouvelle au service de l'étude de l'évolution d'une famille de Collemboles de Poduromorphes

par Mikaël Agolin

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Philippe Grandcolas.

Soutenue en 2009

à Paris 6 .


  • Résumé

    Cette thèse discute de l'application du concept de caractère idéographique aux attributs morphologiques. Elle propose une base de définition formelle permettant l'analyse de ces attributs, quelques pistes permettant sa généralisation et présente la première application de l'optimisation directe à un jeu de données morphologique. Le cas d'étude est la phylogénie des Odontellidae, une famille de Collemboles Poduromorphes (Arthropodes Hexapodes) présentant une évolution des pièces buccales spectaculaire et unique dans la Classe. La position de cette famille dans l'arbre des Poduromorphes est sujette à controverse, du fait de l'apparente contradiction de certains caractères morphologiques traditionnels importants. Deux analyses sont réalisées : la première, morphologique, de la phylogénie interne des Odontellidae combine homologies statiques et dynamiques ; la seconde, moléculaire, porte à la fois sur la position des Odontellidae dans l'arbre des Poduromorphes et sur leur phylogénie interne.

  • Titre traduit

    Direct morpho-molecular optimisation of the phylogeny of the odontellidae : a new method applied to the study of the evolution of a family of poduromorph collembolan


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (364 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 209-228. 245 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2009 2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.