Confrontée à l'interruption sélective de grossesse, quelle est l'autonomie de la patiente face à l'argumentation médicale? : Analyse des aspects éthiques de la décision d'interruption sélective de grossesse pour anomalie grave d'un jumeau bichorial

par Michèle Goussot-Souchet

Thèse de doctorat en Éthique médicale et biologique

Sous la direction de Grégoire Moutel et de Vassilis Tsatsaris.

Soutenue en 2009

à Paris 5 .


  • Résumé

    L'interruption sélective de grossesse (ISG) est un acte qui peut être réalisé aux décours du diagnostic anténatal quand l'un des jumeaux est atteint d'une pathologie d'une particulière gravité. L'ISG a pour but d'empêcher la naissance vivante d'un fœtus atteint d'une affection d'une particulière gravité. L'acronyme est calqué sur IVG (interruption volontaire de grossesse) et IMG (interruption médicale de grossesse). Il s'agit un foeticide sélectif du jumeau atteint d'une pathologie grave et incurable. Ainsi la grossesse en fait se poursuit, la femme est enceinte mais un fœtus n'évolue plus. Le courant de pensée autonomiste provenant des Etats-Unis et émergeant en Europe, et en particulier, en France laisse suggérer que la décision revient à la femme seule car elle engage son corps et accepte dans une dimension contractuelle la prise de risque pour elle et le jumeau sain. Notre problématique est de savoir si l'on est obligé de se rallier à cette conception. N'existe-il pas, entre le paternalisme révolu et cette conception maximaliste de l'autonomie (autonomisme absolu) une voie médiane dans laquelle les femmes enceintes pourraient participer et moduler certains choix en codécision avec l'équipe médicale, et sans en porter seules la charge psychologique ? Les résultats de notre travail objectivent en effet que le concept d'autonomie absolue de la patiente lors d'une décision d'ISG est un concept non opérationnel. La construction des choix se fait dans une démarche de codécision, dans laquelle l'information de la patiente n'a pas pour seul but le recueil du consentement, mais surtout de l'aider et de l'accompagner dans les choix que sont : décider ou refuser une ISG, définir le terme optimal de l'ISG, définir les conditions d'accueil des deux enfants, l'un vivant et l'autre mort dont il faudra organiser les rites funéraires et l'inscription dans la mémoire familiale,

  • Titre traduit

    Confronted with the selective termination of pregnancy, what is the autonomy of the patient in front of the medical Argumentation? : Analysis of the ethical aspects of the decision of selective interruption of pregnancy for grave abnorniality of a bichorial twin


  • Résumé

    During a twin pregnancy, one of the two fetuses may suffer Irom severe pathology or abnormality while the other does not. This may affect the continuation of pregnancy and threaten the unaffected twin. In such circumstances, it is possible to precede to a feticide of the affected twin. This is referred to as selective termination of pregnancy (TOP). Pregnancy thus continues to the term with an alive fetus and one that does not develop. A current of thought in favour of the entire women's autonomy, born in the United States, is emerging in Europe, especially in France. It suggests the decision lies with the woman alone, since she stakes her own body and contractually accepts all the risks for her and the unaffected twin. The purpose of this thesis is to determine whether this is the sole acceptable opinion. Is there any compromise between the two extreme concepts: an entire medical paternalism versus an entire woman's autonomy? In this third way, women and physicians would take decisions jointly and woman would not be alone to decide. Our results demonstrated that the concept of an entire woman's autonomy is not efficient in TOP. The choice results from a joint process between woman and physicians. The provided information does not solely aim at obtaining women's consent. It also helps the woman to choose or refuse selective TOP and to define the optimal moment for this. It helps both welcoming the alive infant while organizing funerals of the stillbirth one, who will be engraved jn the family's memory.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (156 f.- Annexes non paginées)
  • Annexes : Bibliogr. f. 135-145

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque médicale Cochin-Port Royal (Paris). Service commun de la documentation. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8850
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.