Impact de la colonisation des voies aériennes à Candida albicans sur l'émergence de pneumopathies bactériennes

par Damien Roux

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de Jean-Damien Ricard.

Soutenue en 2009

à Paris 5 .


  • Résumé

    La colonisation des voies aériennes à Candida sp est fréquente chez les patients ventilés en réanimation et pourrait favoriser le développement de pneumonies bactériennes. Un modèle original de colonisation des voies aériennes à C. Albicans se caractérise par une faible réaction inflammatoire des voies aériennes distales et une réponse inflammatoire pulmonaire de type Th1 et Th17. Cette colonisation augmentait l'incidence des pneumonies à P. Aeruginosa, à Staphylococcus aureus et à Escherichia coli, montrant l'absence de spécificité de l'interaction entre Candida et une bactérie particulière. Un traitement antifongique améliorait la clairance fongique et annulait l'effet facilitateur sur le développement de pneumonies bactériennes. Les capacités de phagocytose des macrophages alvéolaires étaient altérées, avec une diminution de la production de radicaux libres en présence de C. Albicans et une diminution de l'internalisation des bactéries non-opsonisées en culture avec de l'IFN-gamma.

  • Titre traduit

    Lmpact of airway colonization by Candida albicans on the development of bacterial pneumonia


  • Résumé

    Airway colonization with Candida is frequent in ventilated patients in intensive care units and could favor bacterial pneumonia. An original model of airway colonization with C. Albicans in rats was developed through intratracheal instillation, A Th1 and Thl7 Immune response was observed in lungs. This fungal colonization increased the incidence of P. Aeruginosa pneumonia. This facilitating effect was observed with other laboratory strains of P. Aeruginosa and with Staphylococcus aureus and Escherichia colij showing the lack of interaction specificity between these microorganisms. The phagocytosis capacity of alveolar macrophages was altered in the presence of C. Albicans, with a decreased production of reactive oxygen species, and also in the presence of IFN-y, with a marked decrease of internalization of non-opsonized bacteria. Antifungal treatments allowed a higher pulmonary clearance of C. Albicans, and a decreased incidence of bacterial pneumonia as compared to untreated colonized.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (123 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 103-116

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque médicale Cochin-Port Royal (Paris). Service commun de la documentation. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.