Thérapie cellulaire de l'anévrisme aortique par le fibroblaste gingival : études ex vivo et in vivo

par Benjamin Fournier

Thèse de doctorat en Biochimie. Biologie moléculaire et cellulaire

Sous la direction de Bruno Gogly.

Soutenue en 2009

à Paris 5 .


  • Résumé

    L'anévrisme aortique abdominal s'accompagne d'une dégradation du réseau élastique et d'une augmentation des métalloprotéases. Nous avons essayé de transposer les qualités de réparations du fibroblaste gingival sur ces artères dans des modèles ex-vivo et in vivo. Un modèle de culture d'artère de lapin en gel de collagène est évalué puis utilisé en coculture avec des fibroblastes gingivaux pour évaluer l'effet de ces fibroblastes sur le remodelage artériel. Les fibroblastes gingivaux sont également cultivés avec des artères issues d'anévrismes aortiques humains. Enfin notre hypothèse est testée sur un modèle d'anévrisme chez le lapin où les cellules sont transférées par voie endoluminale. En coculture, les fibroblastes gingivaux inhibent la MMP-9 par une augmentation de son inhibiteur le TIMP-1. La même inhibition est présente dans des cocultures avec des artères anévrismales humaines. La MMP-7 est également inhibée par augmentation du TIMP-1 mais aussi au niveau transcriptionnel par une augmentation du TGF-pl. Ces cocultures permettent la préservation du réseau élastique artériel. Le transfert des fibroblastes dans des anévrismes créés chez le lapin entraîne la diminution de leurs diamètres et de la MMP-9. Ces résultats obtenus sur des modèles ex vivo et in vivo montrent la capacité des fibroblastes gingivaux à préserver le réseau élastique et à moduler l'activité de protéases impliquées dans la pathologie. La transplantation de fibroblastes gingivaux semble être une approche intéressante dans le traitement des anévrismes aortiques. Néanmoins des expériences complémentaires sont nécessaires pour confirmer nos résultats et comprendre comment le fibroblaste gingival influe positivement le remodelage.

  • Titre traduit

    Aortic abdominal aneurysm treatment with gingival fibroblasts: ex vivo and in vivo studies


  • Résumé

    Aortic abdominal aneurysm is accompanied by a degradation of the elastic network and an increase of the metalloproteinases. We tried to transpose repair qualities of the gingival fibroblast on these arteries in ex-vivo and in vivo models. A culture model of rabbit artery in collagen gel is evaluated then used in coculture with gingival fibroblasts to evaluate the effect of these fibroblasts on arterial remodeling. The gingival fibroblasts are also cultivated with human aneurismal aortas. Finally our hypothesis is tested on an in vivo model of rabbit aneurism where the cells are transplanted into the lumen. In coculture, the gingival fibroblasts inhibit MMP-9 by an increase of its inhibitor: TIMP-1. Same inhibition is present in cocultures with human aneurismal aortas. The MMP-7 is also inhibited by increase in the TIMP-1 but also at a transcriptional level by an increase of TGF-pl. These cocultures allow the preservation of the arterial elastic network. The transfer of the fibroblasts in aneurisms created in rabbit reduced their diameters and the MMP-9. These results obtained on ex vivo and in vivo models show the capacity of the gingival fibroblasts to preserve the elastic network and to modulate the activity of proteases implied in pathology. The transplantation of gingival fibroblasts seems to be an interesting approach in the treatment of aortic aneurisms. Nevertheless complementary experiments are necessary to confirm our results and to understand how the gingival fibroblast influences remodeling.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (113 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 104-110

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque médicale Cochin-Port Royal (Paris). Service commun de la documentation. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.