Influence des états émotionnels durant la grossesse sur les représentations maternelles et l'attachement prénatal

par Thomas Gallois

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Todd I. Lubart.

Soutenue en 2009

à Paris 5 .


  • Résumé

    De nombreuses et récentes études mettent en évidence que le stress, l'anxiété et la dépression durant la grossesse sont associés à un terme raccourci et à un poids de naissance moins élevé, conditions qui peuvent à leur tour avoir des répercussions sur le développement de l'enfant. A partir d'une étude longitudinale portant sur 53 futures mères, ce travail propose de mieux comprendre le vécu émotionnel des femmes durant leur grossesse et ses conséquences. De plus, ce travail explore de nouveaux axes de recherche en étudiant les effets des états émotionnels pendant la grossesse sur les représentations maternelles et l'attachement prénatal de la mère à son futur enfant. Les résultats obtenus mettent en évidence, pour la première fois, que des niveaux élevés de stress perçu, d'anxiété-état et de dépression durant la grossesse sont significativement associés à des représentations maternelles moins positives du futur enfant et de sa propre image de mère, ainsi qu'à une qualité d'attachement alteré. Compte tenu de la stabilite de ces perturbations en post-partum, nos résultats ouvrent des perspectives importantes quant a l'impact des états émotionnels de la mère durant la grossesse sur les troubles des représentations maternelles et de l'attachement prénatal, pouvant entraîner à leur tour des troubles des interactions précoces retentissant sur le développement de l'enfant.

  • Titre traduit

    Effects of emotional state during pregnancy on maternal representations and prenatal attachment


  • Résumé

    Many recent studies highlight that prenatal stress, anxiety and depression can lead women to give birth earlier and to have newborns with lower birth weight. In turn, these conditions may have a negative impact on later childhood development. In a longitudinal study of 53 pregnant women, the current study examined mothers' emotions during pregnancy and its consequences. Furthermore, this work explored the effect of mothers' emotional state on maternal representations and mother's prenatal attachment. Results indicate, for the first time, that high levels of perceived stress, state-anxiety or depression are significantly linked with less positive representations by future mothers of their child and their position as a mother, as well as reduced prenatal attachment. Given the stability of this disturbance in postpartum, our results raise the issue of the impact of a mother's emotional state during pregnancy on the quality of early interaction quality, the latter possibly linked to problems in child development.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (285 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 212-234

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12500
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.