La représentation de l'image du corps chez l'enfant sourd appareillé ou implanté

par Youmna Moussallem

Thèse de doctorat en Psychologie clinique et psychopathologie

Sous la direction de Bernard Douet.

Soutenue en 2009

à Paris 5 .


  • Résumé

    La surdité est un handicap social. La personne déficiente auditive partage sa surdité avec son entourage et la vit en même temps au plus profond d'elle-même. Partant de l'aspect biologique et passant par l'apport pédagogique et social, la surdité met en rapport plusieurs disciplines. Cette déficience souvent mal vécue par autrui, au départ, parce que mal comprise, déteint sur la personne qui en est atteinte et risque de la démoraliser et de la décourager. Le renforcement du moi, voire le développement de la personnalité du sourd, en tant que personne à part entière et autonome, augmente sa confiance en lui et l'aide à construire une identité solide. Mais, la question revient à savoir quelle identité pour la personne sourde ? Entendante, sourde ou biculturelle ? Quel avenir ? Avant toute reconnaissance de la part d'autrui, la personne sourde a besoin de se reconnaître elle-même. Ce retour vers soi requiert une connaissance de ses propres capacités, un bagage culturel important et une sécurisation (une place parmi les siens). La motivation pour un avenir meilleur est une condition pour un développement sain et équilibré, tant sur le plan psychique que sur le plan relationnel. Dans quelles conditions vit-elle ? Est-elle encadrée, aimée, reconnue? Est-elle informée, orientée, suivie ? Quelle image a-t-elle de son propre corps, quels sont les facteurs mis en jeu dès son bas âge ? Quelle image a-t-elle d'elle-même ou encore quelle image lui renvoie-t-on ? Pourquoi ? Le type d'appareillage proposé, implant cochléaire ou prothèse conventionnelle, a-t-il un rôle ? Plusieurs facteurs seront traités à travers la problématique qui revient à situer le vécu de la personne sourde dans sa condition de personne déficiente ainsi que sa représentation de sa propre image et par conséquence son identité et son devenir.

  • Titre traduit

    The representation of body image among deaf children with a cochlear implant or a hearing aid


  • Résumé

    Deafness is a social handicap. The hearing impaired person (or: the person who has a hearing deficiency) shares this deficiency with her surrounding, she also lives this experience deep within herself. Deafness brings together several disciplines, based on the biological, as well as, social and pedagogical approaches (aspects). This deficiency, which is often resented by others and is initially misunderstood, rubs off on the person who is affected and risks of demoralizing and discouraging her. Strengthening of the ego and personality development of the deaf as a whole autonomous person increases her self confidence and helps her build a solid identity. However, the question often asked: what is the identity of a deaf person? Hearing, deaf or bicultural? What is her future? Before getting any recognition from others, the deaf person needs to know herself. This return to oneself requires her to have knowledge of her own abilities, cultural background and an important feeling of security (a place among his people). The motivation for a better future is a prerequisite for a healthy and balanced development, both from the relational and mental domain. Under what conditions does the deaf person live? Is it framed, loved, recognized? Is it informed, directed, monitored? What image does she have of her own body? What factors from an early age are put into play? What image does she have of herself or what image do we reflect on her? Why? The type of equipment offered, cochlear implants or conventional hearing aid, do they play a role? In this study several factors are being explored; they deal with the problems and issues of the deaf person, the experiences of the person as having a hearing deficiency, the nature and severity of the condition that affects the person and also how this person perceives her own image, consequently her identity and her future.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (327 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 316-328

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12386
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.