Spécificité phonétique et acquisition lexicale en situation de développement normal et atypique : surdité avec implant cochléaire et syndrome de Williams

par Mélanie Havy

Thèse de doctorat en Psychologie cognitive

Sous la direction de Thierry Nazzi et de Josiane Bertoncini.

Soutenue en 2009

à Paris 5 .


  • Résumé

    L'objectif de ce travail de thèse est de participer à une meilleure compréhension des mécanismes associés au traitement phonétique de l'information au niveau lexical. A l'issue de différentes tâches en manipulation d'objets et en eye-tracking portant sur l'acquisition de mots nouveaux, nous avons montré que les enfants de 16 mois étaient capables d'apprendre deux mots nouveaux contrastant par un trait consonantique. Ils affichaient en revanche des difficultés dans le traitement des traits vocaliques. Ce pattern d'asymétrie consonne / voyelle à l'avantage des consonnes mis en relation avec les données de la littérature nous a conduit à proposer l'idée qu'à un stade précoce du développement lexical, les consonnes auraient un poids plus important que les voyelles dans les processus lexicaux. Nous nous sommes ensuite interrogés sur la stabilité de ce biais au cours du développement et avons montré que les enfants de 3 ans mais également les adultes présentaient un biais consonantique. En revanche à 4 et 5 ans, le pattern d'asymétrie était moins robuste. Nous avons alors évoqué la possibilité qu'à ces âges, la maturation de certains mécanismes pouvait transitoirement masquer la pleine expression de ce biais. Dans la seconde partie de cette thèse, nous avons exploré le pattern des enfants sourds implantés de 3-5 ans et avons montré que le biais, tel qu'il apparaît chez les normo-entendants n'était pas présent chez ces derniers Nous nous sommes par ailleurs intéressés aux enfants ayant le syndrome de Williams et avons trouvé qu'ils affichaient le même pattern que celui des enfants tout-venant de même âge mental.

  • Titre traduit

    Phonetic specificity and lexical acquisition in typical and atypical development : deafness with cochlear implant and Williams syndrome


  • Résumé

    The aim of this dissertation is to provide a better comprehension of the mechanisms and biases associated to the processing phonetic information at lexical level. With different word-learning tasks using an object-handling or an eye-tracking proc showed that 16-month-old infants were able to simultaneously learn two phonetically similar words contrasting by a cons feature. However, they showed difficulties in the processing of the vocalic information. This pattern of consonant /vowel led us to propose the idea that at an early stage of lexical development, consonants would have a more important weight t in lexical processes. We then examined the stability of this lexical bias during development and showed that 3-year-old c also adults presented a consonantal bias. However at 4 and 5 years, the pattern of asymmetry was less robust. We propost these ages, the maturation of mechanisms relying on the processing of the vowels could transitorily mask the full express bias. In the second part of this dissertation we explored the pattern of 3-to-5-year-old cochlear implanted deaf children an that this bias as it appears in normal-hearing children, was not present in young deaf children. We were moreover interest children with Williams syndrome and found that they had the same pattern as that of children having the same mental age.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (301 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 288

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12375
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.