Le rôle des thêmata dans la structuration des ensembles représentationnels : étude des couples justice-injustice et égalité-inégalité dans deux populations (Brésil-France)

par Lila Maria Lemes

Thèse de doctorat en Psychologie sociale

Sous la direction de Michel-Louis Rouquette.

Soutenue en 2009

à Paris 5 .


  • Résumé

    On s'intéresse au rôle structurant des thêmata dans la dynamique des représentations sociales, étudié à partir des oppositions «justice/injustice» et «égalité/inégalité». Les deux premières études explicitent les relations entre deux représentations sociales opposées pour aboutir à la mise au jour d'une organisation entre quatre représentations sociales : celles de la justice, de l'injustice, de l'égalité et de l'inégalité. Les deux dernières études visent à démontrer que l'interaction entre ces quatre objets de la pensée sociale compose une grille de lecture de la réalité. Afin de comprendre les ancrages historiques et culturels de cette organisation, on a systématiquement comparé le Brésil et la France dans toutes les études. Les résultats montrent que les relations d'opposition sont organisées en ensembles thématiques constitués de représentations sociales distinctes qui présentent, lorsqu'on les compare, des symétries et des asymétries. Ces ensembles génèrent des grilles de lecture de la réalité qui semblent indépendantes des ancrages socio-historiques

  • Titre traduit

    The role of themata into structuration of representational sets : study of couples justice-injustice and equality-inequality in two populations (Brazil-France)


  • Résumé

    This work presents the role of themata in the dynamics of social representations, as studied in the relationships between "justice/injustice" and "equality/inequality. " The first two studies demonstrate that the relationship between two opposing social representations contribute to the organization of four social representations: injustice, inequality, equality and justice. Thelast two studies are intended to demonstrate that the interactions between these four objects of social thinking work as a framework to interpret situations. To uncover any historical and cultural reasons for the organization, we systematically compared, in all of the studies, the findings from Brazil and France. The results demonstrate that the relationships of opposing social representations are organized into groups composed of distinct social representations. When we compared them, they demonstrated symmetries and asymmetries. These groups of social representations generate a framework in which to interpret reality, and they seem to be independent of any sociohistorical roots

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (241 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 201-209

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12393
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.