Mild cognitive impairment (MCI) : étude neuropsychologique des sous-types amnésique et dysexécutif et apport d'une tâche de mémoire prospective dans le diagnostic précoce

par Caroline Baclet-Roussel

Thèse de doctorat en Neuropsychologie

Sous la direction de Anne-Marie Ergis.

Soutenue en 2009

à Paris 5 .


  • Résumé

    Le concept de Mild Cognitive Impairment (MCI) de Petersen différencie des sous-types amnésiques (a-MCI) et dysexécutifs (d-MCI). Ces derniers sont restés en marge des travaux de recherche et leur profil cognitif reste peu précis. Par ailleurs, certains domaines de la cognition sont encore mal connus car peu étudiés, comme la mémoire prospective (MP), capacité à se souvenir de réaliser des intentions dans le futur. Les objectifs de ce travail étaient de caractériser et étudier l'évolution des déficits neuropsychologiques des a-MCI et d-MCI et d'examiner leur profil d'activation à des tâches cognitives en IRM fonctionnelle. Nous avons aussi cherché à savoir comment différencier les sous-types de MCI par leur profil de performance à une tâche de MP. Une lere étude a établi que les a-MCI ont un déficit plus marqué de l'encodage et de la récupération en mémoire verbale, ainsi que des difficultés dans l'auto-initiation de stratégies. Les d-MCI ont un déficit en mémoire de travail, en évocation mnésique et dans certaines activités instrumentales. La seconde étude, longitudinale, montre, à 1 et 2 ans, que les a-MCI développent le plus souvent des déficits dysexécutifs. Avec les résultats de l'étude 3, les a-MCI ont plus de mal à rappeler les intentions en MP, mais que les d-MCI en exécutent le moins au total. La 4e étude semble montrer plus de recrutement des aires cérébrales chez sujets MCI par rapport à un témoin. Les résultats conduisent donc à souligner le rôle des processus exécutifs et des fonctions frontales chez les MCI, leur implication dans le fonctionnement de la MP et la contribution des profils de performance en MP pour la distinction précoce des a-MCI et d-MCI.

  • Titre traduit

    Mild cognitive impairment (MCI) : neuropsychological study of the amnesic and dysexecutive sub-types and introduction of a prospective memory task in the early diagnostic


  • Résumé

    The concept of Mild Cognitive Impairment (MCI) distinguishes between amnestic (a-MCI) and dysexecutive sub-types (d-MCI). These particular ones have been kept out of the research work, and their cognitive profile remains little defined. In addition, some cognition areas are still poorly known, like prospective memory (PM), ability to remember to realize intentions in the future. The aims of this work were to characterize and study the evolution of the neuropsychological impairment in a-MCI and d-MCI and examine their activation profile to cognitive tasks in functional MRI. We tried to differentiate the MCI sub¬types according to their performance profile to a PM task. 1st studies allowed to observe that a-MCI are more impaired at encoding and retrieval processes in episodic memory, and show difficulties in strategies initiation. The d-MCI showed impairments in working memory, in free recall tasks of episodic memory, and in instrumental activities. The 2nd study reveals a more significant progression, at 1 and 2 years, of the MCI than of the controls, the a-MCI developing quite often dysexecutive deficits. The 3rd study reveals that whereas the a-MCI are indeed those with the most trouble remembering the intentions in MP, the d-MCI actually realize less action. The 4th study seems to show an increase in the recruitment of the cerebral areas within MCI subjects compared to a control one. The results of this research result in putting into light the role of the executive processes and of the frontal functions within the MCI, their involvement in the PM performance and the contribution of the PM performance profiles in the early distinction of the a-MCI and d-MCI.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (329 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 281-320. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12406
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.