Approche ethnologique des transformations des rôles des femmes et de leurs activités en milieu rural au Burkina Faso : les Bwaba de Bondoukuy

par Saratta Traoré

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Olivier Leservoisier.


  • Résumé

    Pratiquant l'agriculture itinérante sur brûlis, les Bwaba du Sud-Ouest du Burkina Faso avaient une stricte division du travail par genre : aux femmes la cueillette et le ménage, aux hommes l'agriculture. Les femmes ne collaboraient qu'à quelques travaux très limités dans l'agriculture. Aujourd'hui, on assiste à l'entrée des femmes dans le travail agricole, mais comme main-d'œuvre. "La femme est la charrue du pauvre", disent-elles. Cette thèse explore les différentes dimensions sociales qu'entraîné le phénomène : perte d'autonomie des femmes et conséquences sur les enfants. Elle étudie les charges supportées par les femmes dans les ménages, et le déséquilibre de la répartition des tâches avec leurs époux. En conséquence, la thèse signale la fragilisation des femmes dans ces nouveaux couples. L'extension de la polygamie comme option "économique" s'offre aux maris aux dépens d'investissements en matériels. Pourtant, quoique le système de parenté bwaba soit strictement patrilinéaire, les femmes bénéficient du soutien de leur famille et s'organisent en suivant les voies de la parenté et de la résidence pour fonder des associations et groupes de travail. Se posent à elles trois problèmes de base : accès à la terre, accès au crédit, accès à un véritable statut d'agricultrice. Cette thèse d'ethnologie repose sur des données de première main collectées par l'auteur lors d'une observation participante à Bondoukuy.

  • Titre traduit

    Ethnological approach of the alteration of woman part and of their activities in the country, in Burkina Faso : the Bwaba of Bondoukuy


  • Résumé

    Because they practised an itinerant agriculture on burnbeatfields, the Bawbas from south-west of Burkina-Faso organised a strict division of the work, according to gender : gathering of crops and cleaning were dedicated to women, when general agriculture was dedicated to men. Women seldom collaborated to work in the fields. To day, we observe the entering of women in agriculture, but as « work- wo-menship ». « The woman is the plough of the poor », as women say. The purpose of this thesis is to explore the various social dimension that this new phenomenon provoques : loss of autonomy for women, consequences upon the children. This thesis analyses the burden endured by women inside the household, and the unbalanced repartition of the tasks with the husbands. Therefore, this thesis signales the fragility of women condition inside those new couples. Hereafter, husbands choose the extension of polygamy as a new economical option, rather than any investment in working-stock. The bwaba relationship system is strictly based on male inheritance, but, however, women profit from family support, organize themselves according to the relationship and dwelling system, and build associations and working groups. They must face three major problems : the access to the land, the access to the credit, and the access to a real farmer statut. This ethnologic thesis is based on first-hand data, collected by the author during a participating observation in Bondoukuy.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par L'Harmattan à Paris

Les femmes de Bondoukuy au Burkina Faso : pilier économique de l'agriculture


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (365-12-11 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 346-355

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par L'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Les femmes de Bondoukuy au Burkina Faso : pilier économique de l'agriculture
  • Dans la collection : Terrain
  • Détails : 1 vol. (239 p.)
  • ISBN : 978-2-296-11076-2
  • Annexes : Bibliogr. p. 231-235
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.