Symbolisme et matérialité dans les systèmes collectifs d'échanges marchands : les bars de Yaoundé (Cameroun)

par Etienne Hertz Njeundam

Thèse de doctorat en Sciences sociales

Sous la direction de Jean Copans.


  • Résumé

    Cette réflexion menée sur les débits de boisson de la ville de Yaoundé a cherché à relever les interactions qui construisent des modes de sociabilités spécifiques aux bars en zone urbaine. A cet effet, j'ai formulé le projet d'assister, en qualité d'observateur participant à des pratiques de consommation et d'échange dans les bars. Pour les clients, la présence inéluctable des symboliques dans les échanges marchands participe d'une stratégie de capitalisation qui élargit le concept de profit à d'autres centres d'intérêt présents ou avenir dont seul le cadre relationnel peut mettre en situation. Les échanges sont fondateurs de la vie sociale dans les bars. Ils se manifestent par le truchement des rites, des codes et des pratiques. . . . L'enjeu politique des échanges au bar est donc de surmonter les contradictions qui opposent diverses sensibilités culturelles, idéologiques et même esthétiques qui s'y rencontrent. Entre hédonisme et appropriation des traditions, les clients de bars diffusent, organisent et structurent un mouvement urbain, en développant des réseaux à travers des groupes, des lieux renommés (Maison Blanche, Elise Bar, Waka Waka Bar. . . ) qui sont autant de relais d'une culture dont ils se font l'écho. Le bar aura ainsi prouvé sa capacité génératrice de mixité sociale, dans la tolérance, le respect des classes sociales et des différences culturelles.

  • Titre traduit

    Symbolism and materiality within collective system of trade exchande : bars in Yaounde (Cameroon)


  • Résumé

    This research on bars in Yaounde aimed to highlight the interactions that structure specific mode of sociability within bars in urban areas. As a participant observer, I participated in practices in bars such as consumption and exchanges. For the clients, the inevitable presence of symbolic in trade exchanges contribute to a strategy that broadens the concept of proof to other present or future centres of interests that can only be offered by a relational framework. Exchanges are the base of social life in bars. They appear through rites, codes and practices. The political stake of exchanges in bars is to overcome the contradictions that oppose various cultural as well as ideological and aesthetic sensibilities present in such a milieu. Between hedonism and appropriations of traditional facts, bars' clients spread, organise and structure an urban movement by developing networks based on groups or by using renowned places (White House, Elise Bar, Waka Waka), which are many relays of a culture they echo. Thus, bars will have proven their capacity for generating social diversity within tolerance and the respect of social classes and cultural differences.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (412 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 367-378

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12088
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.