Psychanalyse du parricide : de l'acte au symptôme

par Élisabeth Gontier

Thèse de doctorat en Psychologie clinique et pathologique

Sous la direction de François Marty.

Soutenue en 2009

à Paris 5 .


  • Résumé

    Qu'est-ce qui fait notre humanité? cette question est abordée ici à partir d'une réflexion anthropologique et métapsychologique sur le parricide défini comme meurtre de père ou du beau-père. Selon l'hypothèse, ce crime serait, pour la fille autant que pour le fils, un symptôme de l'inceste agi par le père. Le matériel clinique a été obtenu par des entretiens réalisés selon une méthodologie psychanalytique auprès de 8 sujets - parfois aussi de membres de leur famille - rencontrés en détention, en hôpital spécialisé, et en unité pour malades difficiles. Le décalage constaté dans ce matériel entre l'intentionnalité consciente et la dimension inconsciente a permis d'analyser le passage à l'acte comme un symptôme représentant le sujet de l'inconscient dans sa division et sa singularité. Le parricide peut être compris comme un destin de la pulsion érotique tournée vers le père, manifestant la défense à travers le double renversement de la passivité érotique tournée vers le père, manifestant la défense à travers le double renversement de la passivité à l'activité et de l'éros à la destructivité, sous l'influence du Moi-Idéal et de fixations anales organisant la régression. Ainsi s'est précisée la possibilité d'une "lecture"du destin de la pulsion, qui montre que le point de vue économique, parfois négligé ou dévalorisé, est indissociable des points de vue topique et dynamique. L'acte est construit sur un écart symbolique d'où émerge le sens; la logique du mode opératoire suit les même règles que celles de la logique du rêve ou du langage. Cette thèse ouvre donc sur la perspective de nouvelels recherches visant à développer l'assertion selon laquelle l'acte est structuré comme un langage.

  • Titre traduit

    The psychoanalysis of parricide : from the act to the symptom


  • Résumé

    What makes us human? We address this question by means of an anthropological and metapsychological reflexion about parricide, defined as the murder of the father or father-in-law. According to the hypothesis, this crime for both daughter and son, would be seen as symptom of incest already acted out by the rather. The clinical material was obtained from interviews carried out families, who were encountered in prison, in specialized hospitals and on wards for difficult patients. The distance which was noted in this material between the conscious intentionality and the unconscious dimension in its possible to analyse acting out as a symptom representing the subject of unconscious in its division and its singularity. Parricide can be understood as a destiny of the erotic drive aimed at the father, revealing the defence through the double reverseal ofpassivity into activity and of Eros into destructiveness, under the influence of the Ideal ego and anal fixations organizing the regression. Thus, it becomes possible to "read" the drive's destiny, showing that the economic points of view. The act is constructed upon a symbolic gap from which meaning emerges. The operating-mode logic follows the same rules as those of dream logic or language. This thesis opens the way toward new research whose aim is to further develop the idea that the act is structured like a language.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (407 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p 383-393

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11815
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.