Rôle des indices d'enveloppe temporelle et de structure temporelle fine dans l'intelligibilité de la parole : chez des auditeurs normo-entendants et mal-entendants

par Marine Ardoint

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Christian Lorenzi.

Soutenue en 2009

à Paris 5 .


  • Résumé

    Le signal de parole est décomposé par le système auditif périphérique en plusieurs signaux à bande passante étroite. Chaque signal à bande étroite peut à son tour ête décomposé en 2 structures temporelles: une structure lent appelée enveloppe (E), et une structure rapide correspondant à la porteuse et appelée structure fine (TFS). De nombreuses études soulignent la forte contribution des indices d'E à l'intelligibilité de la parole. L'étude de la contribution séparé des indices de TFS rencontre quant à elle des difficultés: en effet, des études antérieures suggèrent que des indices d'E sont reconstruits à partir des indices de TFS. Le but de cette thèse est d'étudier plus précisement la contribution de l'E et de la TFS à l'intelligibilité de la parole chez des auditeurs normo-entendants et des auditeurs présentant une perte cochléaire, ainsi que le rôle des intéractions entre l'E et la TFS dans l'intelligibilité. Les résultats de nos études suggèrent que (i) la TFS transmet de l'information utile et suffisante à la compréhension de la parole dans le silence, (ii) l'E et le TFS transmettent des informations dans différentes bandes fréquentielles, et ce conformément aux données physiologiques sur le codage de la TFS, (iii) ces deux structures transmettent des informations phonétiques différentes (iv) selon la bande fréquentielle, ces deux structures véhiculent des informations indépendantes ou complémentaires mais jamais redondantes, et (v) la perception de la TFS est dégradée chez les personnes présentant une perte neurosensorielle parfois légère.

  • Titre traduit

    Role of temporal envelope and temporal fine structure cues in speech intelligibility for normal-hearing and hearing-impaired listeners


  • Résumé

    Speech signals are decomposed by the peripheral auditory system into a series of band limited signals. Each band limited signal can be decomposed into a slow amplitude modulator called temporal envelope (E), and a faster carrier called temporal fine structure (TFS). A large number of studies have assessed the importance of E cues for speech intelligibility. However, the specific contribution of TFS cues is difficult to assess: indeed, previous studies suggest that some E cues are reconstructed from the TFS cues. The aim of the present thesis is to study more precisely the contribution of E and TFS cues to speech intelligibility. Overall, our result suggest that (i) TFS cues convey useful and sufficient speech information to achieve high levels of intelligibility in quiet (ii) E and TFS cues convey speech information in different frequency regions, consistent with neurophysiological data or TFS coding by phase-locking mechanism; (iii) E and TFS convey distinct phonetic information; (iv) depending on the frequency band, E and TFS appear to convey independent or complementary information, but never redundance information; and (v) sensorineural hearing loss degrades hearing loss degrades the ability to perceive and/or use TFS cues in speech.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (264 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 236-263

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11785
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.