Attractivité à l'investissement direct étranger et la délocalisation industrielle en Tunisie

par Zouhour Mateur

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Bertrand Maximin.

Soutenue en 2009

à Paris 5 .


  • Résumé

    Depuis le début des années 70, la Tunisie accordait une importance primordiale aux IDE comme moyen de développement économique. Suite à la logique de la mondialisation de l'économie, la politique d'ouverture adoptée par le gouvernement tunisien devait permettre de tirer parti des opportunités offertes par la délocalisation internationale des activités industrielles. Toutefois, la situation actuelle est loin de répondre aux attentes. Il existe un écart négatif entre les moyens adoptés pour stimuler les FMN et les résultats enregistrés. A ce niveau d'analyse, une question se pose : Est ce que la Tunisie est en mesure de s'approprier d'une dynamique industrielle ou va-t-elle rester toujours tributaire des délocalisations des firmes ? Après avoir fait le bilan, la Tunisie se doit de changer ou d'améliorer sa stratégie de développement dans l'industrie et surtout vis-à-vis les firmes délocalisatrices étrangères. Pour la Tunisie, la mission n'est plus seulement d'attirer les FMN, il s'agit essentiellement de cibler les investissements compétitifs dont l'apport en technologie, de savoir faire et d'embauché sera plus significatifs pour l'économie nationale.

  • Titre traduit

    ˜The œAttractive Power to Foreign Direct Investment and the Industrial Delocation in Tunisia


  • Résumé

    Since the beginning of the 70's, Tunisia has given a major importance to the FDI as a means of the economic development. As a consequence to the aims of the economic globalization, the political opening up adopted by the Tunisian government should profit by the offred opportunities to the delocation of the international industrial activities. However, the present situation is far from responding to the expectations. A great gap exists between the taken means and the measures to stimulate the MNF and the registered results. At this level of analysis, a question should be asked: Does Tunisia have the possibility to get industrial dynamics or will it stay for ever tributary to the delocation of firms? After a general evaluation, Tunisia has to change or improve its development strategy in the industrial field and especially towards the foreign delocating firms. For Tunisia the aim is no more to attract the MNF but mainly to target competitive investments whose technological contribution, known-how and job recruitment will be more significant for the national economy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (422 f.- annexes non paginées)
  • Annexes : Bibliogr. f. 410-422

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de la Faculté de Droit (Malakoff, Hauts de Seine). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.