Structures spatiales dans le roman des XIIe et XIIIe siècles. Intérieur - Extérieur

par Kanogwan Jhit-E-Mon

Thèse de doctorat en Langue française

Sous la direction de Claude Thomasset.

Soutenue le 12-12-2009

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Sens, texte, informatique, histoire (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Joëlle Ducos.

Le jury était composé de Claude Thomasset, Chantal Connochie-Bourgne, Eliane Kotler.


  • Résumé

    Dans les récits médiévaux, la réalité littéraire du décor est avant tout l'expérience imaginaire qu'introduit l'acte de lecture, avant d'être instrument qui permet au lecteur de réaliser l'image. Dans notre étude, il nous importe de préciser les éléments descriptifs, naturels et architecturaux, ou les visions du décor servant de cadres aux romans médiévaux. Avec une grande économie de moyens, la langue médiévale dit tout sur le sujet. En effet le stéréotype fonctionne toujours parfaitement, mais nous avons aussi de belles, brèves – mais énergiques – descriptions de châteaux et de villes. Les éléments du paysage peuvent s'ordonner en un panorama cohérent qui sait se mettre au service de l'action. Répondant aux nécessités du récit et sous forme de mentions généralement brèves, nous voyons apparaître peu à peu les éléments constitutifs des décors, naturels et urbains. Les rapides indications sont celles qui font apparaître le mieux la réalité d'un château ou d'une ville des XIIe et XIIIe siècles, telle qu'un romancier pouvait les présenter et les donner à voir à son public.

  • Titre traduit

    Space structure in 12th and 13th century novels. Interior - Exterior


  • Résumé

    For a reader of medieval narratives the literary of the scenery, is in the first place an imaginary experience introduced by the act of reading and only subsequently it serves the role of an instrument necessary to reconstruct the image. In the present study, I discuss and reflect upon the natural and architectural elements of description and also the visions of the scenery recurrent in the medieval novel. The medieval language is extremely efficient in its descriptions of subject. The stereotypes are ever present, though punctuated by beautiful, short, yet vivid, descriptions of castles and cities. The elements of the landscape at times form a coherent panoramic setting for the action. Brief descriptions and mentions of the elements of the scenery, both natural and urban, appear as they are called for by the narrative. Such short indications appear to best show the reality of the castles or cities of XII and XIII century.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.