Edition critique, traduction et commentaire du traité hippocratique des Prénotions de Cos

par Elsa Ferracci

Thèse de doctorat en Grec ancien

Sous la direction de Véronique Boudon-Millot.

Soutenue le 05-12-2009

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Mondes anciens et médiévaux (Paris) .


  • Résumé

    Les Prénotions de Cos sont l’un des traités du Corpus hippocratique. L’ouvrage, anonyme, qu’on peut dater des environs du dernier tiers du IVe siècle av. J.-C., se présente comme la réunion de 640 propositions, le plus souvent de style aphoristique, reprises pour plus de la moitié à des traités hippocratiques comme les Aphorismes, le Pronostic, le Prorrhétique I, les Epidémies, le groupe des Maladies I-II-III, ou encore Plaies de la tête. Le contenu de la compilation est exclusivement orienté vers le pronostic médical. Le traité n’a connu qu’une postérité limitée dans l’Antiquité, et n’a été transmis ni en syriaque, ni en arabe ; aucune traduction latine n’est connue avant celle de Calvus, en 1525, qui inaugure le retour des érudits vers les manuscrits transmettant le texte. L’introduction donne une présentation de l’ouvrage (titre, datation, lectorat supposé, rapports avec les autres œuvres du Corpus hippocratique, structure et procédés de composition, théories médicales exposées, style, histoire du traité, traditions directe et indirecte, éditions, dialecte). L’étude s’attache à mettre en évidence la fonction didactique du traité, fonction qui explique tant l’organisation générale que certaines spécificités formelles du texte. L’édition opère un retour systématique vers le manuscrit le plus ancien et le plus conservateur, le Parisinus graecus 2253 (A), et s’appuie également sur la tradition indirecte (traités hippocratiques qui constituent les sources du traité, et commentaires de Galien principalement). Le texte critique, présenté avec les Testimonia, est accompagné d’une traduction, d’un commentaire philologique, historique et médical, et d’annexes.

  • Titre traduit

    Critical edition, with french translation and commentary, of the Hippocratic treatise Coan Prognoses


  • Résumé

    The Coan Prognoses are one of the treatises of the Hippocratic Corpus. The work is anonymous and can be dated from about the last third of the IVth century b.C. It is presented in the form of a collection of 640 propositions, most often written in a aphoristic style, that are for more than half of them taken from Hippocratic treatises like Aphorisms, Pronostic, Prorrhetic I, Epidemics, Diseases I-II-III, or On head wounds. The content of the compilation is exclusively devoted to the medical prognosis. The treatise had only a very limited tradition in the Antiquity, and was translated neither in Syriac nor in Arabic. Any latin translation is known before the Calvus translation (1525), which represents the starting point of the scholars return to the manuscripts which pass down the text. The introduction presents the work (title, datation, readership, relationships with the others Hippocratic treatises, structure and devices of composition, medical theories, style, history of the treatise, direct and indirect traditions, editions, dialect). The edition itself is mainly based on the more ancient and conservative manuscript, the Parisinus graecus 2253 (A), and also on the indirect tradition (Hippocratic treatises which represent the sources of the work, and Galenic commentaries). The Greek text, presented with the Testimonia, is accompanied by a French translation, by a philological, historical and medical commentary, and by appendix.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.