L’image des bourgeois dans les œuvres de I. Kondylakis, G. Xénopoulos et C. Théotokis entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle : élaboration pédagogique de ce matériau littéraire

par Philippos Spanodimos

Thèse de doctorat en Études grecques

Sous la direction de Henri Tonnet.

Soutenue le 05-12-2009

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Mondes anciens et médiévaux (Paris) .


  • Résumé

    Persuadé de l’intérêt pédagogique de la littéraire dans l’acquisition des fondamentaux des jeunes élèves grecs et désireux de rendre cette matière obligatoire, j’ai examiné trois auteurs de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, I. Kondylakis, G. Xénopoulos et C. Théotokis d’après leurs portraits des bourgeois. Les modes de vie, la sphère professionnelle et familiale ainsi que le comportement des élites athéniennes, corfiotes et zantiotes, dont ils narrent les aventures, révèlent l’hétérogénéité de cette classe, ses prérogatives et ses valeurs. Il ressort que les bourgeois de cette époque soignaient leur apparence pour afficher leur opulence et leur puissance et que le mariage, qui était souvent un acte arrangé et intéressé, assurait leur reconnaissance sociale. Néanmoins, grands et petits bourgeois veillaient au contrôle des naissances pour préserver leur patrimoine et préparer l’avenir de leur descendance dans une période politiquement et économiquement instable. Malgré quelques distorsions et emprunts à des auteurs français, l’attachement de ces écrivains à leur pays et leur volonté d’éveiller les consciences en dénonçant les maux qui le rongent sont perceptibles. Tout en offrant un nouvel éclairage sur cette époque, leurs œuvres invitent à reconsidérer la place de la littéraire patrimoniale dans les programmes scolaires. Quelques extraits regroupés thématiquement, commentés et assortis d’exercices variés démontrent que ces textes sont accessibles aux jeunes élèves et fort enrichissants à condition que l’enseignant maîtrise et apprécie son corpus et qu’il s’adapte à sa classe.

  • Titre traduit

    The Image of the Middle-classes in the works of I. Kondylakis, G. Xenopoulos and C. Theotokis between the late 19th and early 20th centuries : pedagogical analysis and presentation of this literary material


  • Résumé

    Persuaded of the pedagogical interest of literature in the acquisition of the basics by Greek pupils and with the aim of making this subject compulsory, I have examined three authors from the late 19th and early 20th centuries, I. Kondylakis, G. Xenopoulos and C. Theotokis and their representations of members of the middle classes. Ways of life, both in professional and family spheres as well as the behaviour of the elites of Athens, Corfu and Zante whose adventures they recite, reveal the varied nature of this class, its prerogatives and its values. It is thus possible to see that the middle classes of this period paid attention to their appearance as a way of demonstrating their opulence and their power and that marriage, which was often arranged and motivated by self-interest ensured social recognition. Nevertheless, both upper and lower middle classes paid attention to birth control to protect their assets and to prepare the future of their children during a period that was both politically and economically unstable. Despite some distortions and borrowings from French authors, the attachment of these writers to their country and their wish to prick the consciousness by criticising the evils that damage it are noticeable. While offering a new light on this period, their works invite us to reconsider the place of cultural literature in school curricula. Some extracts, grouped together based on themes, commented and accompanied by various exercises show that these texts are accessible to young pupils and are very enriching on condition that the teacher is familiar with and understands the body of work and adapts it to his or her class.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.