Inscrire la paix dans les espaces lointains. Histoire diplomatique d’un entre-deux-guerres : les négociations franco-britanniques de 1748 à 1756

par François Ternat

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Lucien Bély.

Soutenue le 24-11-2009

à Paris 4, dans le cadre de Ecole doctorale d'histoire moderne et contemporaine (Paris).


  • Résumé

    Guerres et paix ont jalonné le duel franco-britannique, une des trames essentielles des relations internationales au XVIIIe siècle. Or c’est ce même siècle des Lumières qui a célébré l’idée d’équilibre européen, d’équilibre des puissances, pour limiter les conflits et « préserver la paix ». Le présent travail se situe pendant la courte période de paix qui sépare deux conflits européens majeurs où s’affrontèrent la Grande-Bretagne et la France, la guerre de Succession d’Autriche (1740-1748) et la guerre de Sept Ans (1756-1763). Il s’agit d’étudier, au milieu du siècle, les pratiques de la paix, utilisées ou révélées à l’occasion des négociations franco-anglaises sur les limites territoriales étendues aux espaces maritimes et coloniaux, et de s’interroger sur les représentations diplomatiques et les visions géostratégiques du monde qui guidèrent, à la cour de Versailles comme à celle de Saint-James, l’action politique des diplomates dans la sphère coloniale.

  • Titre traduit

    Inscribing Peace Overseas. Anglo-french negotiations during the inter-war years 1748-1756


  • Résumé

    The Treaty of Aix-la-Chapelle which ended the War of Austrian Succession in 1748 threw into relief the linkage between the europeans and colonial issues. It returned the european claims in North America and in the West Indies to the statu quo ante bellum settled by the Treaty of Utrecht of 1713. A boundary commission was established to study the claims, to determine what areas were considered as belonging to the British or to the French Crowns, and to define clear boundaries separating the colonial dominions. Not solely episode of the Anglo-French rivalry, these inter-war years took place in the middle of the Age of Enlightenment, which celebrated the idea of balance of powers. Despite their failure, these negotiations could be envisaged as attempts to regulate colonial and maritime disputes by international agreements and as experiences by both Courts of a far diplomacy.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.