Entre passion et raison. L’image de la femme dans les tragédies en musique de Jean-Baptiste Lully et Philippe Quinault

par Anne Röwekamp

Thèse de doctorat en Musicologie

Soutenue le 18-12-2009

à Paris 4 en cotutelle avec Technische Universität Berlin , dans le cadre de Ecole doctorale Histoire de l’art et archéologie (Paris) .

Le jury était composé de Jérôme de La Gorce, Christian Martin Schmidt, Herbert Schneider, Pierre Béhar.

Les rapporteurs étaient Pierre Béhar.


  • Résumé

    La collaboration de Jean-Baptiste Lully (1632–1687) avec le librettiste Philippe Quinault (1635–1688) fut exceptionnellement féconde et on a à disposition, aujourd’hui, onze opéras de ces auteurs. La question de la construction de l’image de la femme dans les tragédies en musique de Jean-Baptiste Lully et de Philippe Quinault se pose quand on perçoit que dans ces opéras, ce sont principalement des femmes qui sont en centre de l’action et qui influencent le plus cette dernière. Des éléments très divers ont pesé sur la conception des personnages dans l’œuvre de Quinault et de Lully : des sources mythologiques et littéraires, des concepts de la philosophie et de la théorie de la musique, des idées de l’esthétique ainsi que des normes de la poétique. Mais aussi les débats sur la nature de la femme et l’ordre des sexes, qui étaient au centre de la querelle des femmes, qui fut un débat de philosophes et écrivains qui a duré du Moyen Age jusqu’au 18e siècle, exercèrent une influence non négligeable sur la création des personnages dans l’opéra. Cette thèse analyse ces influences, montre leurs effets sur la construction des personnages féminins et présente pour la première fois une véritable typologie des personnages dans les tragédies en musique de Jean-Baptiste Lully et de Philippe Quinault.

  • Titre traduit

    Between passion and raison. The image of women in the tragédie en musique of Jean-Baptiste Lully and Philippe Quinault


  • Résumé

    The collaboration of Jean-Baptiste Lully (1632–1687) and the librettist Philippe Quinault (1635–1688) was remarkably productive and resulted in eleven tragédies en musique. Envisioning that in most of these operas female characters are put in the centre of the plot and have the greatest impact on the action, leads to the question of the conception of the female image in the tragédie en musique. Most different influences affected the creation of the characters in the opus of Quinault and Lully: mythological and literary sources, various concepts of music philosophy and music theory, multiple aesthetic ideas as well as poetic norms. Furthermore the debates about the nature of women and the order of the sexes, which were the main topics of the French querelle des femmes since the 14th century, had a distinct influence on the conception of the opera characters. This thesis analyses these different influences and shows their impact on the construction of female characters and for the first time presents a consistent typology of the characters in the tragédie en musique of Jean-Baptiste Lully and Philippe Quinault.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.