Poésie et combat politique dans l’œuvre du comte de Villamediana

par Philippe Rouached

Thèse de doctorat en Espagnol

Sous la direction de Mercedes Blanco.

Soutenue le 07-12-2009

à Paris 4 , dans le cadre de Ecole doctorale Civilisations, cultures, littératures et sociétés (Paris) , en partenariat avec CLEA (laboratoire) .

Le président du jury était Annie Molinié.

Le jury était composé de Mercedes Blanco, Annie Molinié, Paloma Bravo, Antonio Carreira, Bernado J. García García.


  • Résumé

    Cette thèse retrace l’histoire et les circonstances de la transmission manuscrite des satires politiques en vers attribuées au comte de Villamediana et propose une réflexion philologique sur la manière d’éditer cette œuvre. Elle présente une anthologie critique composée de quatre-vingt-quatorze poèmes écrits sous le règne de Philippe III et au début de celui de Philippe IV contre le valido et ses créatures, accompagnés d’un appareil critique qui contient les variantes textuelles et de nombreuses notes s’appuyant sur des sources historiques inédites. Cette anthologie critique fait l’objet d’une étude historique qui porte sur le contenu idéologique des satires et qui montre leur rôle dans l’opinion publique ainsi que d’une étude littéraire qui examine l’écriture poétique privilégiant l'épigramme, support de différentes variétés de conceptos, explore les sources de cette oeuvre, principalement la satire latine et la poésie espagnole du XVe siècle, et replace la satire politique dans l’œuvre de Villamediana.

  • Titre traduit

    Poetry and political struggle in the work of the count of Villamediana


  • Résumé

    This thesis recounts the story and the circumstances of the manuscript transmission of the political satires in verse attributed to the count of Villamediana and proposes a philological reflexion on the way of editing this work.It presents a critical anthology composed of ninety four poems written in the reign of Philip III and the beginning in the reign of Philip IV against the Valido and his factions,accompanied by a critical apparatus which contains textual variants and many notes relying on unpublished historical sources. This critical anthology offers a historical study of the ideological content of the satires, showing their role on public opinion. It is also a literary study of their poetics focusing more specifically on the epigram seen as the support of different varieties of conceptos, exploring the sources of this work - mainly the Latin satire and the Spanish poetry of the fifteenth century – and placing the political satire back in the work of Villamediana.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.