De feu et de sang : histoire, rhétorique et prophétisme dans les lettres de Catherine de Sienne (1347-1380)

par Sonia Porzi

Thèse de doctorat en Études romanes

Sous la direction de François Livi.

Soutenue le 07-12-2009

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Civilisations, cultures, littératures et sociétés (Paris) , en partenariat avec ELCI EA 1496 (laboratoire) .


  • Résumé

    Cette thèse traite le paradoxe apparent entre le statut de femme prétendument illettrée de Catherine de Sienne (1347-1380) et sa production de lettres, dictées en langue vulgaire italienne, à la fois nombreuses et fort importantes. Catherine y aborde en effet en prophétesse les grandes questions qui touchent la chrétienté à l’époque avignonnaise: la réforme de l’Église, la croisade, le retour des papes à Rome et la paix dans les états pontificaux. S’appuyant sur une présentation de la tradition textuelle des lettres, puis sur une étude des sources littéraires, la première partie fait le point sur la culture de Catherine et sur ses lectures. La deuxième partie montre comment Catherine s’inscrit dans la tradition du prophétisme vétéro-testamentaire et médiéval, puis comment ce prophétisme s’amplifie au fil de ses lettres. À travers , l’approche diachronique du corpus on voit ainsi comment les images s’organisent jusqu’à former une vaste allégorie où s’exprime le projet de société de Catherine.

  • Titre traduit

    Fire and Blood : history, rhetoric and prophecy in the correspondence of Catherine of Siena (1347-1380)


  • Résumé

    This thesis investigates the paradox seemingly posed by the alleged illiteracy of Catherine of Siena (1347-1380) in contradiction to her prolific and highly significant output of letters dictated in the Italian vernacular. These reveal Catherine as a genuine prophetess of the key issues that confronted Christianity at the time of the Great Schism: Church reform, the Crusade, the popes' return to Rome and peace in the papal states.The first part describes the letters as traditionally interpreted and probes their literary sources as a basis for assessing Catherine's culture and reading. The second illustrates her contribution to the tradition of vetero-testamentary and mediaeval prophecy and then how this trend gathers pace in her subsequent letters. A diachronic approach to her writings as a whole reveals how her imagery coalesces into a vast allegory reflecting her social aspirations.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.