Le Grand Bazar d’Istanbul et ses environs : formes, fonctions et transformations des han construits entre le début du XVIIIe s. et le milieu du XIXe s

par Mathilde Demirçivi (Pinon)

Thèse de doctorat en Histoire de l’art

Sous la direction de Jean-Pierre Van Staëvel.


  • Résumé

    Le han est un type architectural lié au commerce et au logement qui s’est développé dans l’ensemble du monde islamique. Le han traditionnel présente un plan à cour intérieure bordée d’un portique à l’arrière duquel sont disposées les cellules. A Istanbul, ce type d’édifice s’est surtout développé dans le quartier commerçant principal de la péninsule historique et dans le Grand Bazar. Son évolution a suivi celle de la ville. Cette étude se concentre sur les han construits entre le début du XVIIIe s. et le milieu du XIXe s. Durant cette période, les échanges entre l’Empire ottoman et l’Occident s’intensifient. En architecture, l’influence occidentale se manifeste d’abord dans le décor puis dans la typologie, tendance observée également dans les han. Par ailleurs, d’autres transformations, liées cette fois-ci à l’évolution interne de l’architecture ottomane, y sont perceptibles. Enfin, le modèle architectural du han traditionnel se transforme peu à peu et à partir du milieu du XIXe s. apparaît un type de han proche de modèles occidentaux. Les divers remaniements dans la ville d’Istanbul, notamment ceux qui ont suivi incendies et tremblements de terre, ont eu pour conséquence la disparition de nombreux han ou leur réfection. L’exploitation d’une documentation très variée (sources d’archives ottomanes, documents graphiques anciens, relevés, plans de restitutions, photographies et autres) et le croisement des différentes données permettent de combler certaines lacunes relatives à la commande, à la construction, aux réparations, aux diverses transformations ainsi qu’aux fonctions des han.

  • Titre traduit

    The Grand Bazaar in Istanbul and its surroundings : forms, functions and changes in the han built between the beginning of the 18th and the middle of the 19th centuries


  • Résumé

    The han is an architectural structure related to trade and housing which developed throughout the Islamic world. The traditional han consisted of an inner courtyard surrounded by a portico that gave access to rooms. In Istanbul, this kind of buildings is mostly located in the main commercial area of the historical peninsula and in the Grand Bazaar. The evolution of the han is linked to the development of the city. This study focuses on the han built between the early 18th century and the mid 19th century. During this period, there was an increasing exchange between the Ottoman and Western worlds. In the field of architecture, the western influence was at first noticed in the decorative elements and later in the architectural typology, a trend that is also valid for the han. In addition, one can observe further changes linked to the evolution of the ottoman architecture itself. Consequently, the architectural model of the traditional han gradually changed through time and by the middle of the 19th century, a type of han very similar to western buildings could be seen. Various changes in the cityscape of Istanbul, particularly after great fires and earthquakes led to the disappearance or restructuring of many han. This work is based on research of a wide range of documents (Ottoman archival documents, historical graphics, plans, restoration projects, photographs etc.) and the cross examination of these data made it possible to find unedited informations concerning patrons, original constructions, repairs, various transformations as well as the uses of the han.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.