« Femme, eau et developpement durable : de l’invisible au visible » : à partir d’une étude comparative de SUEZ, de ses filiales et des organisations du secteur de l’eau dans l’Espace public en France et au Maroc

par Céline Hervé-Bazin

Thèse de doctorat en Sciences de l’Information et de la Communication

Sous la direction de Nicole d' Almeida.

Soutenue le 18-12-2009

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Laboratoire de recherche GRIPIC (laboratoire) .


  • Résumé

    Femme, Eau et Développement Durable est un discours construit qui renvoie à des pratiques et des discours pour répondre aux objectifs de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE). Au fil des textes se tissent les liens concrets des trois discours sur la Femme, l’Eau et le Développement Durable s’insérant dans les discours plus globaux sur le droit à l’eau et le contexte de la bataille de l’eau. Ce discours s’est institué comme une promesse pour atteindre le Développement Durable. Cette thèse questionne comment le discours sur Femme, Eau et Développement Durable émerge, se construit, devient visible et se diffuse en utilisant l’approche genre au service de la concrétisation du Développement Durable. Le genre, approche conceptuelle et outil pour promouvoir l’égalité, a introduit une dimension très concrète pour appliquer des principes d’égalité pour améliorer la gouvernance de l’eau. Nous postulons que le discours a opéré un « resserrement discursif » sous l’influence de la « force » des organisations présentes dans la sphère publique. La visée de cette thèse est d’interroger cette visibilité, concept clé en matière de Sciences de l’Information et de la Communication à partir d’une approche multidisciplinaire et comparative. La visibilité cible l’émergence d’un discours au cœur de l’Espace public, ses jeux, et le rôle de chacun sur l’évolution du discours. Cette étude se base sur la comparaison entre deux pays, la France et le Maroc, et entre plusieurs organisations de l’eau. Nous avons rassemblé un large corpus de discours émis par SUEZ, SUEZ Environnement, Lyonnaise des Eaux et LYDEC pour comparer l’entreprise privée avec l’UNESCO, le ps-EAU, ALMAE, l’ONEP et Eau de Paris sur une période datée de 1972 à 2009.

  • Titre traduit

    "Water, women and sustainable development : from invisible to visible" : a comparative study of SUEZ, its subsidiaries and water organisations in the public sphere in France and Morocco


  • Résumé

    Water, Women and Sustainable Development is a discursive constructs revealing practices and discourses of water organisations debating how to answer the challenges and goals of an Integrated Water Resources Management (IWRM). From official declarations and throughout the years, the three discourses related to Women, Water and Sustainable Development have became more visible in the global water activities related on one hand, to the right to water for all, and on the other hand, on dialogues and oppositions to better the water management.This Ph D aims at questioning how the discourse on Water, Women and Sustainable Development has emerged, became visible and evolved within the public sphere particularly through the gender approach. This promising tool aims at promoting equity and concrete methodologies to reach Sustainable Development but also, improving the water governance in particular. This study is based on a comparative approach of two countries; France and Morocco.We gathered a large corpus of discourses from various water stakeholders for a period from 1972 to 2009. For the private operator, we collected data from SUEZ, SUEZ Environnement, Lyonnaise des Eaux and LYDEC. For other water organisations, we pulled together information from the UNESCO, the pS-Eau, ALMAE, ONEP and Eau de Paris.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.