La Maison de Smolensk : recherches sur une dynastie de princes du Moyen Age russe (1125-1404)

par Florent Mouchard

Thèse de doctorat en Études Slaves

Sous la direction de Pierre Gonneau.


  • Résumé

    La dynastie de Smolensk est une famille princière qui se définit par une origine généalogique particulière (le lignage de Vladimir Monomaque et son fils Mstislav le Grand) et une implantation territoriale (la cité de Smolensk et le territoire environnant). Elle a joué un rôle important dans les destinées de la Rus' médiévale : depuis leurs bases de Smolensk, ses princes ont été au XIIe siècle parmi les compétiteurs les plus importants pour le trône de Kiev, ainsi que dans une moindre mesure ceux de Novgorod et de Galicie, alors même qu’ils établissaient à travers la Dvina (Daugava) des relations commerciales solides avec la Livonie et les réseaux commerçants de la Baltique. Cette situation favorable, qui connaît son acmé dans les années 1212-1223, évolue profondément aux XIIIe et XIVe siècles : très éprouvés par les crises multiples que traverse la Rus', les princes de Smolensk se trouvent progressivement réduits à l’état de satellites des grands ensembles qui se forment alors, la Lithuanie et la Moscovie. Cette évolution, qui n’avait depuis plus d’un siècle fait l’objet que d’études partielles, est reconstituée ici dans son intégralité : à partir de l’ensemble des sources disponibles (chroniques russes et européennes, documents diplomatiques, matériau archéologique), est établie une prosopographie des princes, suivie d’une étude de leurs traditions familiales (cultes, onomastique), de leur implantation territoriale à Smolensk même et dans leurs autres zones d’action ; après quoi vient l’analyse de leur histoire politique, bâtie sur une lecture critique des sources.

  • Titre traduit

    The House of Smolensk : a Study of a dynasty from Rus’ (1125-1404)


  • Résumé

    The princely house of Smolensk forms a dynasty, whose members shared a common genealogical origin (they stem from Prince Vladimir Monomakh and his son Mstislav the Great) and a territorial implantation in Smolensk, a city today located in Western Russia. This dynasty played an important part in the political life of medieval Rus’: from Smolensk, its princes in the twelfth century often controlled such an important center as Kiev, and also less systematically Novgorod and Galicia; they also were a significant commercial partner of the East Baltic trading networks known as the Hansa. This situation of prominence, which has its acme in the years 1212-1223, is deeply altered after this period: the princes of Smolensk, whose power is heavily handicapped by the multiple crises of the 1220-1250s, start to play the role of a buffer state between the two ascending great powers in the region, Moscow and Lithuania. In 1404, the last prince of Smolensk is expelled from the city for ever, as Grand Prince Vytautas of Lithuania conquers the city. This evolution, which for the last century had not been thoroughly inquired except for numerous partial studies, forms the subject of the present dissertation: on the basis of all the available sources, I attempted to build a prosopography of all the princes, followed by a study of the family traditions (onomastics and local cults), of their implantation in Smolensk and their others areas of action, and a detailed analysis of the dynasty’s political history.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.