La Monarchie et la Commune : les relations entre Gênes et la France, 1396-1512

par Fabien Levy

Thèse de doctorat en Histoire médiévale

Sous la direction de Jacques Verger.

Soutenue le 04-12-2009

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Mondes anciens et médiévaux (Paris) , en partenariat avec Jeux et enjeux des pouvoirs Ve-XVe siècle (laboratoire) .


  • Résumé

    De 1396 à 1512, Gênes, incapable de se gouverner seule, se donne trois fois à la France, permettant la rencontre entre deux modèles politiques, sociaux et culturels opposés. L’évolution de leurs relations, forcément conflictuelles, dessine au cours du XV° siècle le triomphe de la Monarchie sur la Commune : dans le domaine diplomatique, où Gênes devient progressivement la porte d’Italie des Français, fournissant capitaux et navires à chaque expédition ; au sein du gouvernement de la cité, où les gouverneurs multiplient les pratiques arbitraires inspirées des principes monarchiques. Victoire temporaire cependant, qui masque la résurgence d’un idéal civique dans la cité. Développé tout au long du siècle sous l’influence des dominations françaises et porté par un groupe citadin réuni autour des valeurs de Liberté et d’Union, il sera le socle de la réforme de 1528 et permettra aux Génois, en se débarrassant de la tutelle royale, de renouer avec la stabilité et la prospérité.

  • Titre traduit

    The Monarchy and the Commune : relationships between Genoa and France, 1396-1512


  • Résumé

    From 1396 to 1512, Genoa, incapable of ruling itself, gives itself over to France three times, thus enabling the encounter of two opposit political, social and cultural models. The evolution of their relationship, obviously conflictual, outlines throughout the fifteenth century the triumph of the Monarchy over the Commune. On the diplomatical level first, where Genoa becomes progressively the French gateway to Italy, providing funds and ships to each expedition. Then amoung the Citys' government, where the governors implement increasingly arbitrary practices inspired by monarchy principles. But a victory in appearance only, masking the resurgence of a civic ideal in the city. An ideal that will flourish all along the century under foreign influence, supported by a group of city dwellers united around the values of Liberty, Union and Stability. And an ideal that will end up being the basis of the 1528, enabling the Genovese to enter their « golden century ».


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.