Les partenariats entre organisations économiques et associatives : des espaces communicationnels hybrides entre divergences et convergences

par Amaia Errecart

Thèse de doctorat en Sciences de l’Information et de la Communication

Sous la direction de Véronique Richard.

Soutenue le 04-12-2009

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Centre d'études littéraires et scientifiques appliquées (Paris) (laboratoire) .


  • Résumé

    Centrée sur les partenariats entre organisations économiques et associatives, notre recherche vise à qualifier la nature communicationnelle de ces espaces d’interaction à partir de la référence habermassienne de l’éthique de la discussion. Nous abordons les partenariats selon trois angles différents, correspondant à autant de définitions différentes de la notion : les partenariats comme formes hybrides de « faire ensemble », comme espaces d’interaction langagière et comme formes singulières de médiation sociale. L’analyse discursive du corpus constitué de trois cas de partenariats – les partenariats entre Lafarge et le WWF pour l’échelon international, entre Monoprix et Max Havelaar pour l’échelon national et entre Aéroports de Paris et les associations de riverains pour l’échelon local – permet de mettre en avant l’articulation de l’ethos et de la praxis des acteurs, les modalités de dialogue entre eux, ainsi que la présence d’un tiers-référent au sein de chaque relation partenariale.

  • Titre traduit

    Partnerships between economic and associative organizations : hybrid communication spaces between divergences and convergences


  • Résumé

    Focused on partnerships between economic and associative organizations, our research aims to qualify the communicational nature of these interaction spaces according to Habermas theory of discussion ethics. This thesis examines partnerships from three different points of view, corresponding to three different definitions of the notion : partnerships as hybrid forms of “together doing”, as language interaction spaces, and as singular forms of social mediation. The discourse analysis of the three partnerships corpus – the international partnership between Lafarge and WWF International, the national partnership between Monoprix and Max Havelaar and the local partnership between Aéroports de Paris and local resident associations – enables to lay stress on the articulation of ethos and praxis, dialogue forms between actors, and the presence of a third party inside each partnership relation.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.