Les figures mythiques de la pétrification dans la littérature fin de siècle : désir d’un regard et regard d’un désir

par Audrey Daniel

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Pierre Brunel.

Soutenue le 24-10-2009

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris) .


  • Résumé

    Ressurgissant d’un passé mythique dans les textes de la fin du 19e siècle, la Gorgone Méduse et les figures de la pétrification qui gravitent autour d’elles cristallisent les angoisses et fantasmes d’une époque confrontée à une profonde crise des valeurs et des représentations. La séduction mortifère de ce féminin archaïque fascine d’autant plus l’imaginaire fin de siècle qu’on ne peut l’approcher sans risquer l’aveuglement. En même temps, ce féminin fantasmé constitue une invite à la transgression à laquelle il est difficile de renoncer puisqu’il n’existe d’objet idéal que mort. La pétrification qui sanctionne ce désir transgressif symbolise également l’idéal auquel aspire l’art car elle suspend le désir et le maintient dans sa perfection. Paradoxalement, cette mise en scène du désir permet aux écrivains fin de siècle de contester les valeurs dominantes de leur époque tout en légitimant l’ambiguïté de leur comportement vis à vis d’un féminin dont l’idéalisation exige le sacrifice.

  • Titre traduit

    Mythical figures of petrification in late 19th century literature : desire for looks and looks of desire


  • Résumé

    Emerging from a mythical past into late 19th century texts, Gorgon Medusa and related figures of petrification embody the anguish and fantasies of a period characterised by an acute crisis in values and representations. The mortiferous seduction of these archaic feminine entities is all the more fascinating to late century imagination since anyone approaching them cannot but run the risk of becoming blind. At the same time, these imaginary female figures constitute an invite to transgression which is hard to renounce, since ideal objects can only be dead. The petrification that comes as a consequence of this transgressive desire also symbolises the ideals to which art aspires, for it suspends desire and keeps it perfect. Paradoxically, staging desire thus enables late 19th century writers to challenge the leading values of their times while vindicating the ambiguity of their own behaviour towards feminine figures whose idealisation is tantamount to sacrifice.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.