Toponymie gasconne entre Adour et Arros. Contribution à la lexicographie, à l’ethnologie et à la philologie occitanes

par Fabrice Bernissan

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Jean-Pierre Chambon.

Soutenue le 28-11-2009

à Paris 4, dans le cadre de Ecole doctorale 5 Concepts et langages (Paris).


  • Résumé

    Cette thèse se donne pour objet la rédaction d’un dictionnaire des noms de lieux d’un territoire gascon. Ce travail exige une réflexion sur les pratiques disciplinaires en microtoponymie romane. Il s’avère, après analyse,que les modèles offerts restent insuffisants. Nous proposons une refonte méthodologique en privilégiant le recours aux acquis de la lexicogaphie. Nos sources documentaires placent à égalité les deux piliers de la recherche que sont la documentation écrite et le discours oral recueilli lors d’enquêtes réalisées auprès des locuteurs. Nos enquêtes ont connu un prolongement inattendu avec la mise en place progressive d’un travail d’investigation linguistique et ethnographique et de diffusion dans le département des Hautes-Pyrénées.L’élaboration de notre dictionnaire microtoponymique aboutit à une nomenclature de 1198 noms répartis sur un domaine de 27,7 km2, ce qui correspond à une moyenne de 43 noms / km2 (17 noms / km2 sont en usage en2009). Nous présentons chaque fois que cela est possible le nom de lieu en contexte. La rédaction de notre dictionnaire a donné lieu à de multiples observations d’ordre linguistique, sur les faits de langue ou de graphie,historique, ethnographique et sociolinguistique. Une base de données permet d’appréhender en diachronie et en synchronie la nature et la fonction des microtoponymes : motivation, création et effacement, densité, etc.D’indispensables index sont confectionnés et prennent place à la fin de notre thèse afin de permettre plusieurs types d’accès aux informations.

  • Titre traduit

    Gascon toponyms between Adour and Arros. Contribution to occitan lexicography, ethnology and philology


  • Résumé

    This thesis consists in the redaction of a dictionary about names of places of a gascon territory. This work requires a reflection about the disciplinary practices in Roman microtoponym. After the analysis, the offered models remain not enough. We propose a methodological combination which privileges the acquired tools of lexicography. Our documentary sources put at the same level the two pillars of researches, which are the written documentation and the oral speech gathered by the means of questionnaires given to the speakers. Our questionnaires suffered an unexpected prolongation with the progressive creation of a linguistic and ethnographic research and it diffusion in the Hautes-Pyrénées department.The elaboration of our microtoponym dictionary brought to a nomenclature of 1198 names distributed on adomain of 27,7 km2 which correspond to an average of 43 names/km2 (17 names/km2 are in use in 2009). Eachtime we present that the name of places is possible in given context. The redaction of our dictionary has givenplace to multiple observations under a linguistic order, about the facts of language or about the graph, history,ethnography and sociolinguistic. A data base allows us to understand the nature and function of themicrotoponyms in diachrony and synchrony: motivation, creation and elimination, density, etc. In our thesissome indispensable indexes are confectioned and given in order to allow several types of access to information.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.