Les monuments islamiques de la cité d'Ahmedabad (Inde, XVe-XVIIIe s. ) : étude archéologique

par Sara Keller

Thèse de doctorat en Histoire de l'art et archéologie


  • Résumé

    Les monuments islamiques de la cité d’Ahmedabad (Gujarat, Inde, XIVe-XVIIIe siècle) représentent un important corpus de plus de soixante dix sites et édifices dont la majorité reste méconnue des habitants comme des spécialistes. Notre recherche archéologique portant sur ces monuments islamiques préindustriels comprend leur recensement complet dans la zone de la ville intra muros, l’étude comparative des formes et décors des différents édifices, ainsi que l’analyse topographique de leur répartition, et la réalisation de la monographie d’un site développé à l’articulation des époques tānk (1411-1573) et moghole (1573-début du XVIIIe siècle). Nous avons ainsi pu mettre en évidence la cohérence d’un style architectural original développé aux XVe et XVIe siècles par la dynastie tānk à partir des forces locales en présence, et notamment l’implication de sculpteurs et d’architectes issus de la tradition architecturale locale brahmanique et jaïne. L’annexion du Gujarat à l’empire moghol en 1573 marque une nette rupture du système architectural mis en place sous le sultanat, rupture qui se traduit par une transformation des matériaux et des techniques de construction, ainsi que des motifs de décor : la brique remplace la pierre, la voûte chasse les structures en tas-de-charge et les motifs développés à partir des décors locaux maru-gurjaris s’accompagnent désormais d’ornementations influencées par l’extérieur, et notamment les formes mogholes. Les évolutions du style architectural des monuments islamiques de la cité d’Ahmedabad se font le miroir des transformations sociales et politiques qui touchent le Gujarat entre la période des royaumes Rajputs et celle de l’empire britannique.

  • Titre traduit

    ˜The œIslamic Monuments of the Walled City of Ahmedabad (India, 15th-18th century) : An Archeological Study


  • Résumé

    The Islamic monuments of the walled city of Ahmedabad (Gujarat, India, 14th-18th Century) form an important corpus of more than seventy sites and buildings which majority remains till today unknown by the inhabitants and the specialists. My archaeological research on the Islamic monuments of the pre industrial period covers the complete survey within the walled city of Ahmedabad, the comparative study of the forms and ornamentation designs of the various monuments, as well as the analysis of their spatial distribution, and the monographic work realized on a site built at the junction of the Tānk (1411-1573) and the Mughal periods (1573-beginning of the 18th Century). The conclusion of this work shows that a consistent architectural style was consciously developed during the 14th and 15th Centuries by the Tānk dynasty, taking help of the existent forces, especially the local sculptors and architects working on Brahmanical and Jain architecture. The annexation of Gujarat by the Mughal empire in 1573 brings a clear disruption of the architectural system instituted by the Tānk Sultanate in term of construction materials and techniques, and ornamentation designs : bricks replace stones, the vault makes the trabeate structure disappear, and the forms developed from the local maru-gurjari designs are now accompanied by foreign designs, specially those which were used in the Mughal architecture. The evolutions of the architectural style of the Islamic monuments of the Ahmedabad city are the mirror of the social and politic transformations affecting Gujarat between the period of Rajput kingdoms and the British time.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (366 p., [ca 300] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 346-366

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 7278/1-3

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11564
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4240
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.