L'orientalisme français et la littérature tunisienne francophone : relations et influences

par Linda Beji

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation française

Sous la direction de Jacques Noiray.


  • Résumé

    L’orientalisme français et la littérature tunisienne francophone sont l’expression des relations socioculturelles et politico-économiques entre la France et la Tunisie. Au XIXe siècle et au début du XXe, une attirance mutuelle lie ces deux pays : la France aime l’exotisme de la Tunisie et celle-ci, la modernité des Français. Les œuvres littéraires et picturales sont les témoignages de cet intérêt réciproque. Mais, l’instauration du régime colonial modifie cette relation : l’image de l’autre change, il devient l’ennemi. On assiste alors à une prolifération de stéréotypes chez les Français et à un repli identitaire chez les Tunisiens. Après l’Indépendance, en France, les rapatriés français et les immigrés tunisiens connaissent un même mal-être : le rejet à cause de la différence. Une intégration totale et/ou un communautarisme sont alors les conséquences de cette exclusion. En Tunisie, le gouvernement occidentalisé déçoit le peuple : les Tunisiens sont tiraillés entre tradition et modernité, rêve et réalité. La littérature est un moyen privilégié pour exprimer la désillusion, les critiques, la quête identitaire. Les relations franco-tunisiennes sont soumises aux aléas de l’Histoire et des passions humaines, elles n’en demeurent pas moins, aujourd’hui, amicales.

  • Titre traduit

    French-speaking Tunisian literature and French orientalism : relationship and influence


  • Résumé

    French orientalism and French-speaking Tunisian literature are the expression of socio-cultural and politico-economic relations between France and Tunisia. During the XIXth century and at the beginning of XXth century, a mutual attraction links these two countries: France likes the exoticism of Tunisia and this one likes the modernity of French people. Literary and pictorial works are the evidence of this reciprocal interest. But imperialism changes this relation: the image of the other changes and the other becomes the enemy. Then we witness a proliferation of stereotypes for French people and a self-defining fall for Tunisians. After Independence, in France, the French exiles and the Tunisian immigrants know the same uneasiness : rejection because of difference. A complete integration and/or a communautarism are then consequences of this racism. In Tunisia, the westernized government disappoints the people: Tunisians are pulled between tradition and modernity, dream and reality. Literature is the oriental way to express disillusion, critics, identity. Franco-Tunisian relations are subjected to the hazards of History and Mankind; nevertheless, today, they remain friendly.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (437 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 384-422

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 7249

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.