Le passage à l'Ut musica poesis dans la poésie française (1857-1897) : faux paragone littéraire

par Florent Albrecht

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation française

Sous la direction de Antoine Compagnon.

Soutenue en 2009

à Paris 4 .


  • Résumé

    La loi de la poésie française a, durant plusieurs siècles, été celle résumée par la formule horatienne suivante : l’ut pictura poesis. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, une révolution esthétique s’opère pour stigmatiser cet héritage de la rhétorique classique. La poésie veut s’émanciper de son modèle pictural pour tenter celui de la musique, nommé l’ut musica poesis. Unanimement, les poètes de cette période, quelle que soit leur sensibilité et leur affiliation, vont bientôt tenter de dépasser le modèle. On se propose de montrer comment cette rivalité artistique va permettre de définir, à force d’expériences à la réussite incertaine, la poésie moderne. Plus qu’un combat d’école ou d’art, le modèle musical a permis de tester les limites de la poésie : esthétiquement, théoriquement, sémiologiquement, littérairement. En creux, la question de la représentation est restée plus que jamais d’actualité : la musique, plus qu’une rivale, n’a-t-elle jamais été qu’un catalyseur permettant à la poésie de se révéler à elle-même ?

  • Titre traduit

    ˜The œUt Musica Poesis Changeover in Frenc Poetry (1857-1897) : a captious literary paragon ?


  • Résumé

    French poetry rules, for centenaries, can be summarized by the following Horatian phrase : 'Ut pictura poesis'. In the second half of the XIXth century, an aesthetic revolution stigmatizes this classic rhetoric heritage. Poetry eliminates its pictorial model to try a musical one, a changeover which is named 'Ut musica poesis'. Poets of this period, whatever school or sensibility they are defined by, are unanimously trying to get beyond their model. The scheme of this essay is to show how this artistic rivalry succeeds in defining, at the end, and after numerous and hazardous artistic experiments, modern poetry. More than a mere artistic fight, the musical model managed to test poetry’s limits : aesthetically, theoretically, semiotically, and literarily. The issue of representation never changed; on the contrary : has music, more than a rival, ever been but revealing poetry to itself ?

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par H. Champion à Paris

"Ut musica poesis" : modèle musical et enjeux poétiques de Baudelaire à Mallarmé, 1857-1897


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (608 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 561-594. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 7237

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11282
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par H. Champion à Paris

Informations

  • Sous le titre : "Ut musica poesis" : modèle musical et enjeux poétiques de Baudelaire à Mallarmé, 1857-1897
  • Dans la collection : Romantisme et modernités , 135 , 1169-2944
  • Détails : 1 vol. (498 p.)
  • ISBN : 978-2-7453-2322-4
  • Annexes : Bibliogr. p. [451]-485. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.