Le peuple et l'administration en Macédoine et en Mésie supérieure : étude onomastique et prosographique des inscritions provenant de la République de Macédoine

par Marija Stankovska

Thèse de doctorat en Histoire et civilisation de l'Antiquité

Sous la direction de André Laronde.

Soutenue en 2009

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Mondes anciens et médiévaux (Paris) .


  • Résumé

    La documentation utilisée dans le cadre de cette recherche est constituée par le matériel épigraphique provenant des régions de la Macédoine et de la Mésie supérieure. Le matériel est présenté sous la forme d’un catalogue prosopographique. Une analyse des sources anciennes permet de déterminer les limites des territoires des peuples qui habitaient ces espaces. En utilisant simultanément les renseignements fournis par les sources et ceux acquis par une analyse onomastique, on arrive à comprendre la composition ethnique de ces régions frontalières et son changement au cours des siècles. Les inscriptions examinées indiquent l’existence d’institutions particulières dans le cadre du système administratif romain existant. L’aspect de ce système est dû aux spécificités de ces régions. Il s’agit, d’un côté, de l’héritage des institutions de la période préromaine, façonnées par le caractère rural de cette partie de la Macédoine, et de l’autre, de la richesse minière, qui a conditionné l’administration de certaines régions de Mésie supérieure.

  • Titre traduit

    Population and Administration in Macedonia and Moesia Superior


  • Résumé

    The documentation that was used for the research is comprised of epigraphic material from the bordering areas of Macedonia and Upper Moesia. The material is presented in the form of a prosopographic catalogue, while an analysis of the ancient sources allows us to determine the limits of the territories of the various peoples that inhabited these areas. By simultaneously using the information furnished by the sources and that acquired by the onomastic analysis, we can understand the ethnological composition of these border areas and its changes throughout the centuries. The inscriptions under discussion indicate the existence of specific institutions within the existent roman administration system. The form of this system is due to the specificities of these regions. They are, on the one hand, the heritage of institutions of the pre-roman period, formed by the rural character of Macedonia, and on the other, by the mining riches, which gave shape to the administration of certain regions of Upper Moesia.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (879 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 837-867. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 7230/1-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.