L'enfer d'Érasme : l'humaniste chrétien face à l’histoire

par Marie Barral-Baron

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Denis Crouzet.

Soutenue en 2009

à Paris 4 .


  • Résumé

    La relation d'Érasme à l'histoire est dramatique. Enthousiaste à l'idée de faire revivre les temps apostoliques, temps bénis du christianisme, l'humaniste en oublie les réalités de la continuité historique. Sa "folie" de restaurer les textes sacrés dans leur splendeur originelle le conduit à ignorer le Moyen Âge et donc à affaiblir la Tradition ecclésiastique qui garantit la solidité de l'édifice chrétien. La brusque irruption de Luther, qui brise soudainement son rêve d'un nouvel âge d'or, lui permet de prendre très progressivement conscience de l'erreur tragique qu'il a commise. Bien involontairement, il a favorisé la rupture d'une unité chrétienne à laquelle il tient plus que tout, anéantissant ainsi lui-même ses propres espérances. La prise de conscience de son aveuglement, aussi violente que douloureuse, le conduit à infléchir de manière décisive son rapport à l’histoire. Il s'aperçoit qu’il ne vit pas hors ou à côté de son temps, mais qu'il s'y trouve profondément immergé. Il s'engage dès lors dans une entreprise de réparation du mal qu'il a causé, mais il a réagi trop tard. Cette incapacité à appréhender les impératifs d’une histoire qu’il a trop longtemps ignorée s'enracine dans sa conception du temps. Persuadé de l'existence parallèle d’un temps humain et d’un temps de Dieu, il persiste pendant longtemps à vivre et à inscrire son action uniquement dans celui-ci. Lorsqu'il comprend sa méprise, il révise son appréhension du temps, mais cette course contre la montre est perdue d'avance. Érasme sombre alors dans l'Enfer de son propre échec, terrifié à l'idée d'avoir été abandonné par Dieu et confronté à la cruauté de l’histoire.

  • Titre traduit

    Erasmus's Hell : The Christian Humanist face to face with History


  • Résumé

    Erasmus's relationship to history is a dramatic one. His enthusiasm at reviving the Apostolical times, a blessed period in the history of christianism, brings him to a complete oblivion of the reality of the historical continuity. Because of his "infatuation" with the restoration of the sacred texts to their original magnificence, he ignores the Middle Ages and becomes thus, responsible for the weakening of the ecclesiastical Tradition, which used to stand as a pillar of the christian structure. The sudden blighting of his hopes of a golden age, by Luther's unexpected irruption, enables him to become gradually aware of his tragic mistake. By, quite unintentionally, encouraging the disrupting of that christian unity he values so much, he himself blasts his own expectations. The brutal, as well as painful, awareness of his moral blindness, leads him to radically change the orientation of his understanding of history. He realizes, then, that he does not live outside, nor beside his times, but that he is deeply immersed in his days. Therefore, he commits himself to undo the mischief he has been the cause of, but he proves himself too slow in fighting back. His inability to perceive the imperatives of a history, he has ignored for too long, is deep-rooted in his conception of Time. Convinced of the parallel existence of a human time and a time of God, he persists for a long period in living and acting mostly in the latter. When he understands his error, he revises his apprehension of time, however his race against the clock is doomed to failure. Scared at the idea of being abandonned by God, and confronted to the cruelty of history, Erasmus sinks into the Hell of his own failure.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Droz à Geneve

L'enfer d'Erasme : l'humaniste chretien face a l'histoire


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (662 p.)
  • Notes : Thèse confidentielle jusqu'en 2011
  • Annexes : Bibliogr. p. 609-656

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : BUT 7222
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Droz à Geneve

Informations

  • Sous le titre : L'enfer d'Erasme : l'humaniste chretien face a l'histoire
  • Dans la collection : Travaux d'humanisme et renaissance , 523 , 0082-6081
  • Détails : 1 vol. (752 p.)
  • ISBN : 978-2-600-01645-2
  • Annexes : Bibliogr. [673]-735. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.