Poétique des formes narratives en prose à la Renaissance 1496-1599

par Estelle Ziercher

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation française

Sous la direction de Claude Blum.


  • Résumé

    Les formes narratives en prose connaissent à la Renaissance une situation paradoxale et originale : sans assise théorique solide et réfractaires à toute taxinomie générique prédéfinie, elles sont pourtant en plein essor et témoignent de pratiques d’écriture innovantes. Si des termes génériques existent au seizième siècle pour désigner les différentes catégories narratives, ils font l’objet d’un usage polémique de la part des auteurs. Ceux-ci jouent en effet de la labilité de ces termes et de ces catégories pour imposer des critères rhétoriques dans la définition de l’identité générique de leurs écrits, au détriment des critères formels. Ce choix stratégique est étroitement lié aux caractéristiques du récit humaniste : celui-ci, véritable laboratoire des formes, déploie une poétique de la bigarrure et se présente comme un texte composite proposant des innovations formelles à travers le jeu des différentes composantes narratives et transgressant les différentes frontières génériques. Le syncrétisme du récit humaniste est le signe d’une poétique d’avant-garde explorant les capacités et les limites de tout récit.

  • Titre traduit

    Poetics of narrative forms in prose in the Renaissance 1496-1599


  • Résumé

    In the Renaissance, narrative forms in prose are in a paradoxical and original situation: they have no theoretical basis, resist any predefined generic taxonomy, yet they are in full expansion and reveal innovative writing practices. Even though generic terms existed in the sixteenth century to designate different narrative categories, authors used them in a controversial way. Indeed they played on the instability of those terms and categories in order to impose rhetorical criteria in the definition of the generic identity of their written works, at the expense of formal criteria which guarantee a better objectivity. This strategic choice was intricately linked to the characteristics of the humanistic narrative. As a real laboratory of forms, it displays a poetics of diversity and presents itself as a composite text, suggesting formal innovations through the interplay of different narrative components and transgressing different generic boundaries. The syncretism of the humanistic narrative is the sign of an avant-garde poetics exploring the capacities and the limits of any narrative.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (690 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.631-675. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 7212
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.