Désamorcer le mythe : expérimentations littéraires et tradition classique dans le théâtre français de l’Entre-deux guerres

par Federico Lenzi

Thèse de doctorat en Littérature française et comparée

Sous la direction de Gioachino Chiarini et de Jean-Yves Masson.


  • Résumé

    Cette thèse traite de la persistance des modèles classiques dans le théâtre français de l’entre-deux-guerres, en particulier des réécritures qui s’appuient sur les mythes grecs. La recherche est organisé en trois parties. La première partie dresse un panorama sur l’histoire des spectacles, inspirés des mythes grecs, qui se sont épanouis en France, de 1919 à 1944. Dans la deuxième partie on analyse les textes concernant un certain nombre de figures mythiques : Électre, Œdipe, Médée, Antigone, Orphée. On essaye de comprendre selon quelles ‘techniques’ de réappropriation les auteurs (Sartre, Anouilh, Giraudoux, Cocteau, Gide, De Bouhélier, Fabre, Lenormand) ont remodelé la matière classique, et de mesurer la distance qui existe entre leur parcours et le modèle tragique grec. Dans la troisième partie, enfin, on s’attache à dégager les éléments communs à ces exemples de reprise moderne du tragique.

  • Titre traduit

    Defusing the Myth : Literary Experimentations and Classical Tradition in the French Theatre Between the World Wars


  • Résumé

    This thesis focuses on the persistence of classic models in French theatre in the period between the wars, especially on the re-elaborations of the Greek myth. The research has been structured in three parts. The first one traces the history of various plays inspired by the myth, that flourished in France between 1919 and 1944. The second part analyses texts concerning legendary characters, such as Electra, Oedipus, Medea, Antigone, Orpheus. It also tries to understand to what extent the authors in question (Sartre, Anouilh, Giraudoux, Cocteau, Gide, De Bouhélier, Fabre, Lenormand) re-appropriated the classical subject, and to measure the distance between their works and the original Greek models. Finally the third part brings together the findings of this work: the emergence of common traits between different attempts to recover Greek classic elements.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (357 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 341-357

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 7207

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11398
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.